Cameroun - Coronavirus: Maître Woappi Zacharie est mort, le barreau du Cameroun enregistre son premier décès des suites du Covid-19

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Apr-2020 - 12h19   10266                      
10
Maitre Woappi Zacharie Facebook
Selon ses proches, le défunt a contracté le redoutable virus en rendant visite à un ami contaminé dans le vol Air France du 17 mars 2020.

Le propriétaire du Cabinet d’Avocats Maitre Woappi Zacharie, sis à l’ancien immeuble PMUC à Douala-Akwa, a rendu l’âme aux premières heures de ce dimanche 5 avril 2020. Un véritable choc pour certains amis du défunt qui l’ont récemment vu péter la forme. «On s’est rencontré en fin de semaine dernière non loin du lieudit Feu rouge Bessengue, il était à bord de sa voiture, nous avons causé. Il n’avait apparemment aucun souci de santé», affirme un ami du défunt, bouleversé par la triste nouvelle.

Admis en début de semaine dans une clinique au quartier Bonanjo, Maitre Woappi Zacharie a été testé positif au coronavirus. Il en est mort ce dimanche matin. «Du coup, une double douleur pour sa famille parce que, pour éviter la propagation du virus, les autorités ont décidé que Maitre doit être rapidement enterré ici à Douala et pourtant, le défunt avait construit tout un caveau familial dans sa somptueuse demeure à Babouantou, son village natal dans la Région de l’Ouest. Il n’aura même pas droit aux obsèques dignes de ce nom», regrette un membre de la famille du défunt qui explique que Maire Woappi Zacharie a contracté le redoutable virus en rendant visite à un ami contaminé dans le fameux vol Air France du 17 mars 2020.

Le mot  fameux» est souvent employé par le ministre camerounais de la Santé Publique, pour faire référence à cet avion «à risque» de la compagnie aérienne française dont plusieurs passagers, descendus à Yaoundé et Douala, ont contaminé plusieurs camerounais en refusant de se mettre en quarantaine.

Avocat depuis une trentaine d’année, Maitre Woappi Zacharie, est le premier membre de l’ordre des avocats au barreau du Cameroun qui décède des suites du Covid-19.

Sexagénaire, le notable à la chefferie Babouantou, était également un chrétien engagé, ancien d’église à la paroisse du cinquantenaire au quartier Makepe, dans l’arrondissement de Douala 5e.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique