Cameroun - Coronavirus/Pr Pierre Joseph Fouda (Directeur de l'hôpital central de Yaoundé): « La prise en charge d'un patient coûte au moins 300 000 FCFA par jour»

Par Alain G. KANGA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 25-Mar-2020 - 10h35   6120                      
5
Pierre Joseph Fouda, directeur général de l'Hôpital Central de Yaoundé capture d'écran
Révélation faite le 24 mars 2020 sur les antennes de Canal 2 International.

Le Pr Pierre Joseph Fouda, directeur général de l'Hôpital Central de Yaoundé, en posture d'invité du journal de 19h50 sur Canal 2 International, le 24 mars 2020 a fait le point de la situation sur la prise en charge des patients infectés par le Coronavirus.

Cette institution hospitalière a enregistré le premier décès d'un patient atteint du nouveau Coronavirus, le 24 mars 2020. Le Professeur a fait savoir que «Ce patient est arrivé dans une situation très difficile. Nous avons fait le maximum que nous pouvions. Il faut dire que c'est un collège de médecins qui prend les patients en charge».

L'hôpital central compte désormais deux patients atteints de la maladie en son sein. Et leur prise en charge est au frais du gouvernement Camerounais. 

«Il faut dire que ça coûte assez chère. Une journée sur un patient coûte au moins 300 000 FCFA. Dans cette somme, on compte la prise en charge médicamenteuse, l'oxygène et tous les produits qui accompagnent cette prise en charge au niveau de l'hygiène. Et tout ce qui est utilisé chez un malade est incinéré. Donc le ministère de la Santé prend en charge tous ces patients», précise t-il. 

Le Professeur Pierre Joseph Fouda est également revenu sur la capacité d'accueil de l'hôpital qu'il dirige. 

«Aujourd'hui notre capacité d'accueil est de 24 patients. Le ministre de la Santé a pris des dispositions pour que cette capacité augmente. Et elle va croissante parce qu'il y a d'autres possibilités qui s'offrent. Nous avons reçu les instructions de libérer encore 100 lits au cas où ce sera nécessaire, même si je ne souhaite pas qu'on en arrive là» annonce t-il. 

L'Hôpital Central de Yaoundé n'est pas à sa première expérience pour la gestion de ce type d'épidémie. Il avait déjà été choisi comme centre de référence pour l'épidémie d'Ebola.

Auteur:
Alain G. KANGA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique