Cameroun – Crimaninalité: Peur sur l’arrondissement de Monatélé, après les assassinats consécutifs de 3 femmes.

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 30-Jun-2019 - 13h32   5006                      
1
Centre ville de Monatélé archives
Du 30 mai au 11 juin 2019, les corps sans vie de 3 femmes ont été retrouvés dans cette circonscription administrative

Les populations de certaines artères de  l’arrondissement de Monatélé, situé dans département de la Lékié, region du Centre, vivent desormais avec la peur au ventre. La plupart d’entre elles, n’arrivent meme plus à vaquer sereinement à leurs activités et préfèrent se cloitrer chez elles. Dans ces localités, plus grand monde n’ose s’aventurer  sur les routes à des heures tardives. La mort rode, et depuis quelques jours, frappe quand on l’attend la moins.  Le trihebdomadaire Essingan en kiosque ce vendredi 29 juin, rapporte que cette  psychose est subsequente à une serie de meurtres enregistrés entre le 30 mai 2019, et le 11 juin 2019. Selon le journal que dirige Marie Robert Eloundou, les corps sans vie de 3 femmes on été rerouvés  abandonnés dans les broussailles pendant ce laps de temps.  

Le premier corps a éé rerouvé le 30 mai dernier dans un bosquet reliant les villages de Nkolosananga et Monatélé II. D’apres nos confrères, il s’agit de la nommée Marie Mbessa, dont la disparition a été enregistrée 2 semaines auparavant, alors qu’elle se rendait au marché des vivres d’Ombessa. Dans les jours qui ont suivi, c’est le corps sans vie de Justine Nga Mvogo, une septuagénaire qui a été rerouvé dans une cacaoyère située derriere sa maison à Nkolfep le 15 juin 2019.Selon le Journal Essingan, cette dernière a été enlevée dans sa cuisine par ses bourreaux, alors qu’elle s’appretait à faire à manger à ses petits enfants. Selon des informations recueillies sur place par nos confrères, la victime avait beneficié 3 jours auparavant  de 120.000 FCFA dans une tontine. Pour clore la serie des decouvertes macabres un dernier corps de femme a été retrouvé dans la localité de Ntol.Cette derniere a été tuée alors qu’elle s’en allait chercher dans la brousse, des feuilles destinées à l’emballage du manioc.

Ces 3 corps sans vie, sont loin d’etre les seuls retrouvés dans l’arrondissement de Monatélé lors de ces six premiers mois de l’année 2019. Le  trihebdomadaire Essingan révèle que le premier corps de cette serie noire, a été retrouvé  en fevrier. Une femme originaire du village de Nkolowono, a été retrouvée quasiment en morceaux au village de Nkonmesse 2 après une semaine de recherches. Cette dernière a été happée par les «messagers de la mort» alors qu’elle revenait des obsèques du premier maire de la Commune de Monatélé Prosper Mbassi.

 Fortement préoccupés par ces decouvertes macabres, les forces de maintien de l’ordre, de concert avec les autorités tradiionelles ont decidé de prendre certaines initiatives, à savoir: la redynamisaion des comités de vigilance, et la creation d’une brigade antigang au sein de la police.

                                                                    

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique