Cameroun – Criminalité: Une adolescente de 13 ans au cœur d’une sombre affaire d’empoisonnement au quartier Biyem-assi Lac (Yaoundé 6e)

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Jan-2020 - 16h52   11360                      
1
Quartier Biyem-Assi à Yaoundé Archives
La jeune fille aurait empoisonné le repas familial entrainant la mort d’une fillette de 7 ans

Ce vendredi 03 janvier 2019, le quartier Biyem-assi Lac situé dans le 6e arrondissement de la ville de Yaoundé a été le théâtre d’un évènement tragique. D’après des informations relayées par nos confrères de la CRTV télévision, une jeune fille de 13 ans, élève de class VI  dans un établissement scolaire de la ville de Yaoundé a empoisonné le repas familial pour des raisons qui jusqu’ici, demeurent inconnues.  A en croire nos confrères, cet acte répréhensible aurait conduit à la mort d’une fillette de 7 ans, qui avait au préalable consommé le repas empoisonné. De même, le frère ainé de la jeune fille décédée, âgé de 8 ans et leur tuteur la trentaine avancée, sont internés à l’hôpital de Biyem-assi pour avoir ingurgité du poison contenu dans le repas susmentionné.

Pour obtenir de plus amples informations concernant cette sombre affaire, la CRTV a interrogé Clarisse S, la tante de la fillette de 7 ans  « le drame s’est produit ce vendredi 03 janvier 2019. Ma sœur a cuisiné du Gari et du  Okro dans sa maison. Au même moment, j’ai également cuisiné de la banane accompagnée de choux. Comme à l’accoutumée les enfants après avoir mangé chez nous, sont également allés manger chez ma soeur. Ils ont tout d’abord mangé les choux et les bananes que j’ai préparés, avant de se rendre chez ma sœur pour manger le gari et le Okro. Au 1er jour, la nourriture que ma sœur a préparée  était toute saine. Sauf que bien après, la fille qui vit avec ma sœur ;  la sœur du mari de ma sœur a décidé d’y ajouter du poison. Elle voulait que ma grande sœur meure. Heureusement ma sœur n’a mangé qu’une infime quantité du repas qu’elle a cuisiné. C’est plutôt ma nièce, la fille de mon grand frère qui a quitté le village pour venir poursuivre ses études à Yaoundé, car les écoles sont fermées à Bamenda, qui a été empoisonnée ainsi que son frère et mon grand frère»

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique