Cameroun - Crise anglophone: Attaquées par des sécessionnistes terroristes, les populations fuient une partie de Kumba pour se réfugier à Mbanga

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Apr-2018 - 20h02   18840                      
36
Crise anglophone: Les camerounais fuient vers le Nigeria (Dec. 2017) Mark Bareta
Cette attaque survient moins de 24 heures après le passage du général Claude René Meka , chef d'Etat major des armées.

Depuis le début de soirée de ce vendredi 13 avril 2018, le Sous-Préfet de l'arrondissement de Mbanga, département du Moungo,  Région du Littoral, ses collaborateurs et certaines élites locales, sont mobilisés pour accueillir les populations qui fuient des exactions des hommes armés dans une partie de Kumba,  une importante ville économique du Sud-Ouest,  l'une des deux Régions anglophones plongées dans une crise socio-sécuritaire depuis environ 17 mois.

Selon des témoignages recueillis par téléphone,  des présumés sécessionnistes armés ont lancé une offensive en fin de matinée ce vendredi,  poussant les habitants à  s'enfuir.

Cette attaque survient moins de 24 heures après le passage à Kumba et dans d'autres villes du Sud-Ouest, du général Claude René Meka chef d'Etat major des armées. Ce dernier, à  l'issue d'une séance de travail avec les responsables des forces de défense et de sécurité dans cette Région, a déclaré à la presse que la situation était sous contrôle et les populations en sécurité. L'incursion des séparatistes ce jour démontre  le contraire.

Après avoir trouvé refuge chez le Sous-Préfet,  les populations venues de Kumba sont en train d être relocalisées à la maison du parti de Mbanga...

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique