Cameroun - Crise anglophone: Des ONG de défense des droits humains réclament des clarifications au gouvernement suite à l’annonce du décès en détention du journaliste Samuel Wazizi

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Jun-2020 - 11h06   4421                      
21
Ilaria Allegrozzi de HRW Facebook
L’annonce par Équinoxe télévision, dans son 20h du mardi 2 juin 2020, de la mort à la suite de tortures du journaliste Samuel Wazizi suscite une avalanche de réactions d’indignation sur les réseaux sociaux.

«Si des informations sur le décès en détention suite à la torture du journaliste Samuel Wazizi sont confirmées, c'est incroyablement triste. Son cas souligne les dangers auxquels sont confrontés de nombreux autres journalistes, souvent la cible de harcèlement, d'intimidation, de menaces et d'agressions par les forces de sécurité et les autorités», a réagi Ilaria Allegrozzi, chercheuse senior sur l’Afrique centrale à l’ONG Human Rights Watch, très réputées pour ses rapports sur la crise au Nord-Ouest et au Sud-Ouest, les deux régions anglophones du Cameroun.

De son côté, le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), une organisation américaine qui a pour but d’observer à travers le monde les abus contre la presse, demande au gouvernement camerounais de clarifier le cas du journaliste Samuel Wazizi.

«Le gouvernement camerounais doit se prononcer publiquement. Il doit des réponses à la famille de Samuel Wazizi, à ses collègues et amis, ainsi qu'à la communauté internationale qui continue de demander où se trouve Wazizi ? Le président Paul Biya doit fournir une preuve de vie et enfin dire la vérité au monde», a tweeté CPJ Africa.

Interpelé par la police en août 2019 à Buea, chef-lieu de la Région du Sud-Ouest pour des soupçons de complicité avec des séparatistes, Samuel Abuwe alias Samuel Wazizi, n’est plus apparu en public depuis dix mois, jusqu’à ce que Equinoxe télévision annonce son décès, dans son journal de 20h.

«Après la détention au secret de ce journaliste et l’absence totale de nouvelles le concernant, Equinoxe télévision révèle en exclusivité que le journaliste Samuel Wazizi est mort, selon des sources proches de la haute hiérarchie militaire. Après son arrestation à Buea, il a subi des sévices à tel point que son état de santé s’est dégradé. Transféré à Yaoundé pour une prise en charge médicale, il a succombé à ses multiples sévices, font savoir des sources proches de la hiérarchie militaires», a rapporté Cédrick Noufele, présentateur journal à Equinoxe télévision.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique