Cameroun - Crise anglophone L’armée annonce la mort de «Field Marshall», chef militaire des sécessionnistes dans le département du Lebialem

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Feb-2019 - 18h22   11878                      
17
Field Marshall Facebook
Selon les militaires camerounais la voix que l’on entend dans les messages audio qui lui sont attribués est celle d’un imitateur nigérian.

L’armée camerounaise annonce le décès d’Oliver Leke Fongunueh plus connu sous le nom de « Field Marshall ». Elle affirme dans un texte publié sur son profil Facebook le 11 février 2019, que le chef du groupe armé séparatiste « Red Dragons » a « été atteint mortellement le 27 décembre 2018 pendant le combat avec le BIR ». L’on apprend qu’il est mort dans l’Etat de Taraba où il se faisait soigner par un marabout.

L’armée présente en photo une tombe qui serait celle de Field Marshall. Selon l’armée camerounaise, les messages audio que l’on entend depuis lors sont l’œuvre d’un comique nigérian qui aurait été payé pour faire croire que c’est le chef du groupe séparatiste du département du Lebialem qui parle dans ces enregistrements. La mort de Field Marshall a été plusieurs fois annoncée et démentie.

L’armée camerounaise s’était pourtant montrée prudente lorsque la nouvelle de sa mort a circulé fin décembre 2018. « Nous savons qu’il a été blessé. Mais c’est un grand acteur et manipulateur. Il se fait passer pour mort pour réapparaître afin de cultiver le mythe sur sa personne », affirmait le 2 janvier 2019 dans les colonnes de Jeune Afrique le porte-parole de l’armée camerounaise Didier Badjeck. C’était au moment où l’armée lançait une offensive d’envergure à Menji, le bastion des « Red dragons »

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique