Cameroun - Crise anglophone: Le deuxième adjoint préfectoral du Lebialem (Sud-Ouest) otage des sécessionnistes

Par Peter KUM | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-May-2018 - 16h40   21466                      
34
Adjoint prefectoral avec le drapeau des secessionistes Capture d'ecran
Il a été Kidnappé dans la localité de Menji, chef-lieu du département dudit département, le 20 mai 2018.

Une autorité administrative camerounaise de plus, en service dans la région du Sud-Ouest, vient de tomber dans les mailles des filets des sécessionnistes. Le 20 mai 2018 en effet, le deuxième adjoint préfectoral du Lebialem dans le Sud-Ouest a été kidnappé par des éléments du groupe sécessionniste dénommé «Red Dragons », selon une source bien introduite auprès des services du gouverneur de la région du Sud-Ouest.

Sur une vidéo diffusée ce 21 mai 2018 sur les réseaux sociaux par les séparatistes,  on y voit l’autorité administrative brandissant contre son gré le drapeau de l’Ambazonie lors de l’exécution de leur hymne par les adeptes du mouvement séparatiste, en majorité des jeunes des deux sexes, armes à la main.

Une image on ne peut plus humiliante et choquante pour tout Camerounais qui espère à l’unité nationale de ce pays qui vient de célébrer sa 46è édition du « Vivre ensemble », si cher au président de la République, Paul Biya.

A titre de rappel, il importe de relever que plusieurs autorités du pays payent déjà le prix de ce bras de fer entre le gouvernement camerounais et le mouvement sécessionniste, parmi lesquels on peut citer le sous-préfet de Batibo, enlevé le 11 février 2018 et deux semaines après, le délégué régional des Affaires sociales pour le Nord-Ouest. Et pas plus tard que le 19 mai dernier, le maire de Bangem, dans la région du Sud-Ouest Cameroun, et son adjoint ont été kidnappés alors qu’ils procédaient à la distribution des gadgets relatifs à la Fête nationale du 20 mai.

Auteur:
Peter KUM
 @mafanypet
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique