Cameroun - Crise Anglophone: Le journaliste Ambe Macmillian Awa enlevé à Bamenda (Nord-Ouest)

Par Peter KUM | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Feb-2019 - 13h08   3442                      
14
Ambe M. Awa Facebook
Ambe Macmillian Awa a été kidnappé le jeudi 21 février 2019 à Bamenda par des sécessionnistes.

Le journaliste Ambe Macmillian Awa, secrétaire général du Syndicat national des journalistes du Cameroun (Snjc) antenne du Nord-Ouest, a été enlevé le 21 février 2019 vers 14h30 au lieu dit Foncha Street de Bamenda dans le Nord-Ouest.

D’après Barkah Derick, président du Snjc dans le Nord-Ouest, le confrère Ambe Macmillian Awa a été enlevé par des séparatistes qui l’ont conduit par la suite à Bafut, localité située à 22 km de Bamenda.

 L’enlèvement de ce journaliste a été condamné par le Comité pour la Protection des Journalistes (CPJ) qui dans un tweet jeudi, a demandé sa libération « immédiate et inconditionnelle ».

Les séparatistes qui combattent l'Etat pour leur indépendance depuis fin 2017 ont multiplié ces derniers mois les enlèvements, suscitant l'inquiétude des populations dans le Nord-Ouest et Sud-Ouest.

 « Au moins cinquante personnes ont été enlevées » depuis le début de la crise dite anglophone, estime le défenseur des droits de l'homme maitre Felix Agbor Ngonkho, du Centre pour les droits de l'homme et la démocratie en Afrique. « Et beaucoup d'autres (enlèvements) ne sont pas signalés ».

« Les séparatistes sont dans une logique de guérilla qui implique un contrôle de la population et du terrain. Les enlèvements participent à cette logique, il s'agit de forcer l'allégeance de la fraction des populations qui n'est pas, ou pas encore, acquise à la cause séparatiste », avait analysé en mai 2018 Hans de Marie Heungoup, chercheur camerounais du think tank International Crisis Group (ICG).

Auteur:
Peter KUM
 @mafanypet
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique