Cameroun - Crise anglophone: Le ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo, promet de réinsérer et de redéployer les militaires «blessés de guerre»

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Nov-2020 - 12h33   5159                      
4
Joseph Beti Assomo, ministre de la Défense archives
C’était le 20 novembre 2020, lors de sa visite de travail à Bamenda.

Le ministre délégué à la Présidence de la République, chargé de la Défense (MINDEF), Joseph Beti Assomo, a effectué une visite de travail à Bamenda dans la région du Nord-Ouest le 20 novembre 2020. Il était accompagné du délégué général à la Sûreté Nationale, Martin Mbarga Nguele, du directeur général de la Recherche extérieure, Léopold Maxime Eko Eko, du chef d’état-major des armées, le général de corps d’armée, René Claude Meka, entre autres.

D’après le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 23 novembre 2020, cet important déploiement avait pour but: «d’évaluer globalement la situation sécuritaire, d’appréhender les conditions de vie et de travail des dispositifs sur le terrain, de transmettre le message d’encouragement et d’orientation aux troupes et de rassurer les populations de ce que le gouvernement met tout en œuvre pour qu’elles retrouvent une vie paisible».

Cette mission a aussi été instruite à quelques jours de la date des élections régionales 2020 (6 décembre) et des fêtes de fin d’année par le Chef de l’Etat, Paul Biya, «afin que ces deux moments forts se déroulent sans anicroche dans cette région», lit-on.

Au terme de cette mission, le MINDEF a «remercié les autorités administratives et les populations pour leur contribution à un retour définitif à la paix», note notre confrère. En matinée alors qu’il était allé rendre visite aux blessés de guerre à l’hôpital militaire de région n°5 installé au campus B de la National Polytechnique de Bamenda, Joseph Beti Assomo «leur a apporté le message de réconfort et promis qu’ils seront réinsérés et redéployés en tenant compte de leur aptitude physique», note le reporter.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique