Cameroun - Crise Anglophone: Les Chefs traditionnels du Sud-Ouest condamnent le meurtre de la jeune dame de Muyuka

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Aug-2020 - 10h33   2876                      
8
Chefs traditionnels du NOSO archives
Ces gardiens de la tradition, réunis sous la bannière de «South West Chiefs Conference», ont réagi dans un communiqué le 12 août 2020, et se disent consternés par cette horreur.

Le meurtre perpétré le mercredi 12 août 2020 par des séparatistes présumés contre une jeune dame à Muyuka dans le département du Fako, région du Sud-Ouest, a plongé dans la consternation les Chefs traditionnels de la région. Réunis sous la bannière de la South West Chiefs Conference (SWCC), ils ont réagi à cette barbarie dans un communiqué rendu public le 12 août 2020.

Ces gardiens de la tradition s’offusquent de cette horreur et indiquent que rien ne donne la latitude à un être humain d’ôter la vie à un autre. Ils précisent que le Sud-Ouest a toujours milité pour la paix et la réconciliation, et n’a jamais cautionné des actions lâches et barbares à l’image de cet assassinat comme de nombreux autres.

«Le Comité exécutif de SWCC, à travers cette réunion de crise extraordinaire, condamne par la présente, et en des termes forts, cet acte honteux et indigne commis sur nos populations (…) Nous n’accepterons plus que le sang soit répandu sur nos terres par quiconque», tonne le président de cette organisation, Chief Martin Mafany Njie.

Ils appellent par ailleurs le gouvernement à prendre toutes les mesures qui s’imposent pour identifier les responsables de cet acte odieux, et de les sanctionner conformément aux lois de la République. Des sources officieuses révèlent que trois présumés assassins de la jeune dame ont été appréhendés à Widikum (Nord-Ouest), mais pour l’heure, le gouvernement n’a pas encore confirmé cette information.

Depuis le début du mois d’août en cours, près une dizaine de meurtres ont été commis sur des civils dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

 

 

 

 

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique