Cameroun - Crise Anglophone: Les sécessionnistes paralysent la circulation dans le Nord-Ouest

Par Peter KUM | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Sep-2018 - 13h32   9657                      
20
Le pont entre Bamali et Ndop Facebook
Ils ont détruit le pont reliant Bamali et Ndop et bloqué plusieurs routes rendant impossible les déplacements des usagers de la région.

Les sécessionnistes ont une fois encore frappé dans la nuit de vendredi à Bamali, en portant un coup à l’infrastructure routière qui relie cette partie du pays aux autres villes.

La localité de Bamali située dans l’arrondissement de Ndop, dans le département de Ngo-Ketunjia (région du Nord-Ouest), est coupée du reste de la région depuis la nuit du 21 au 22 septembre 2018, d’après des sources sécuritaires de Ndop.

Les mêmes sources rapportent qu’un autre groupe de sécessionnistes a dans la même nuit coupé des troncs d’arbres et barré les axes routiers qui mènent à Ndu, Njilah, Njipnkang et Mbongong dans le Nord-Ouest.

Il faut rappeler que le dimanche 9 septembre dernier, les sécessionnistes avaient pris position au niveau d’Akum (à environ 10 km de Bamenda) pour empêcher les entrées et les sorties des voyageurs. Ils avaient utilisé un bulldozer pour couper la route. L’engin avait été d’ailleurs détruit des bus de la compagnie de voyage Amour Mezam.

 

Plus grave, cet acte de vandalisme des sécessionnistes avait fait malheureusement des victimes. D’après les informations recueillies, un chauffeur mort, plusieurs blessés graves et des personnes enlevées, figurent au bilan de cette attaque crapuleuse.

Auteur:
Peter KUM
 @mafanypet
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique