Cameroun - Crise anglophone - Maurice Kamto (président du MRC): «Le seul moyen de résoudre la crise est de créer une commission composée des gens crédibles»

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Aug-2017 - 18h27   6942                      
14
Maurice Kamto, Président du MRC Archives
Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) s’est entretenu hier samedi à Douala avec les jeunes et la presse. Il a fait le tour de l’actualité, notamment la crise anglophone qu’il juge grave, non sans dérouler ses projets.

« Opération 11 millions d’électeurs », CAN 2019, crise anglophone…Autant de sujets débattus par Maurice Kamto hier à Douala lors de sa rencontre avec les jeunes et la presse. Au cours de cette conférence qu’il a tenue dans un hôtel de la place, le leader du MRC a donné son point de vue tout en réitérant ses positions sur ces sujets d’actualité. S’il s’est voulu clair en soutenant la campagne d’inscription sur les listes électorales, initiée par Cabral Libii et baptisée « Opération 11 millions d’électeurs », et toutes les initiatives allant dans ce sens, Maurice Kamto n’a pas manqué de souligner qu’il fallait aller au delà de ces opérations, en se penchant sur le code électoral qui ne garantit pas un jeu politique sincère et crédible.

Pas moins que celui de la Confédération africaine de football (CAF) et le Cameroun au sujet de l’organisation de la CAN 2019. Pour l’agrégé de droit, le Cameroun est à blâmer pour avoir pris du retard dans la réalisation des infrastructures relatives à cette compétition. Mais pour ce dernier, cela n’est point étonnant au vu de la gouvernance actuelle, marquée par l’inertie. Au sujet de la crise anglophone sur laquelle il a été suffisamment abondant, Maurice Kamto a regretté autant de temps perdu pour ne rien résoudre au final.

Il notamment fustigé les arrestations arbitraires et les condamnations qui en ont suivi. Non sans demander la libération des activistes pour décrisper la situation. Pour ce dernier, la crise s’est enlisée au fil du temps  et le gouvernement continue de trouver des mauvaises solutions aux vrais problèmes. Et seul moyen de résoudre cette crise, pense-t-il est de créer une commission composée de personnes crédibles aux yeux des populations.

Dans cet échange avec la presse et les jeunes, Maurice Kamto n’a pas manqué de décliner sa vision pour le Cameroun lors des prochaines échéances électorales. Il entend ainsi refondre totalement le système éducatif, qui, dit-il, ne s’arrime plus aux besoins de l’heure. Le pacte social et de solidarité greffé à la santé fait aussi partie de ses projets. Tout comme la redynamisation de l’agro-industrie pour booster la production, entre autres du café, cacao. Le leader du MRC n’exclut non plus de célébrer les martyrs et les icônes de la politique, à l’instar de John Ngu Foncha qui a œuvré lors de la conférence de Foumban pour la réunification des deux Cameroun en 1972.

Auteur:
Frédéric NONOS
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique