Cameroun - Crise Anglophone - Me Akere Muna: «Buea est la capitale historique de la partie anglophone du Cameroun, et pour la Secrétaire Générale du Commonwealth d'aller de Yaoundé pour Buea, c'est non seulement symbolique mais très important et je suis sûr que les anglophones de ce pays seront heureux de savoir que la Secrétaire Générale verra ce qui se passe à Buea»

Par Peter KUM | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Dec-2017 - 16h14   21931                      
78
Me Akere Muna et Patricia Scotland Commonwealth
Plusieurs personnalités politiques et de la société civile telles que Ni John Fru, Me Akere Muna et Agbor Balla ont été reçues en audience le jeudi 21 décembre 2017 par Madame Patricia Scotland.

Sur le site Internet du Commonwealth, la Secrétaire Générale du Commonwealth, Madame Patricia Scotland, relève que des personnalités politiques de tous les horizons se sont unies pour appeler les Camerounais à engager un dialogue afin de résoudre la crise dite anglophone qui dure depuis plus d’un an.

«Huit partis d'opposition et plus de 30 sociétés civiles, en plus du parti au pouvoir, ont tous rencontré la Secrétaire Générale, Patricia Scotland, pour discuter de l'avenir du Cameroun», précise t-elle.

 Elle souligne par ailleurs qu’il a été largement reconnu qu'un engagement significatif par le biais d'un dialogue honnête et inclusif permettrait au pays de commencer le processus d'unité pour tous les Camerounais.

 «Tous ceux qui ont pris part aux discussions l'ont fait dans un esprit de coopération et d'inclusion, alors que nous travaillions à un dialogue constructif qui permettra au Cameroun d'avancer en tant que nation pacifique et unifiée qu'il a toujours été», informe la Secrétaire Générale.

John Fru Ndi et Patricia Scotland, SG du Commonwealth - 21/12/2017 (c) Facebook

 Ces réunions s'inscrivaient dans le cadre de la visite de cinq jours de la  Secrétaire Générale du Commonwealth au Cameroun, qui jusqu'à présent a permis de tenir des discussions de haut niveau avec le Président de la République, le Premier Ministre et des hauts responsables politiques. Ce vendredi 22 Decembre 2017, elle se rendra à Buea dans le Sud-Ouest pour rencontrer des chefs traditionnels, des élus locaux, des représentants syndicaux et de la société civile.

Le jeudi le 21 décembre, la Secrétaire Générale avait eu des entretiens avec Ni John Fru Ndi, Agbor Balla et l’ancien bâtonnier de renom et candidat à la présidentielle de 2018, Akere Muna.

S'exprimant après la rencontre, Me Akere Muna a déclaré: «la visite du Secrétaire Générale du Commonwealth est très opportune à partir du moment où elle peut souligner le grand besoin de dialogue comme moyen de préserver la paix. Il est important que le Secrétaire général soit là et que les projecteurs brillent sur mon pays. En lui parlant, je suis très heureux de dire qu'elle comprend les enjeux de notre pays et qu'elle a été très passionnée par la nécessité de garantir la paix et le dialogue dans notre pays ».

Me Agbor Balla (a droite) et Patricia Scotland (c) Commonwealth

Me Muna a ajouté: «Je pense que le plus grand soutien que le Commonwealth peut donner maintenant est à travers le processus électoral; s'assurer que chaque voix est entendue et comptée. Le Commonwealth peut aider le processus en envoyant des observateurs qui feront de sorte que la commission électorale se sente protégée et que les Camerounais votent en toute confiance».

En prélude à la visite du Secrétaire général à Buea, il a conclu: «Je suis également très heureux de savoir que le Secrétaire Générale du Commonwealth se rendra à Buea; Buea est la capitale historique de la partie anglophone du Cameroun, et pour le Secrétaire Générale d'aller de Yaoundé pour Buea, c'est non seulement symbolique mais très important et je suis sûr que les anglophones de ce pays seront heureux de savoir que la Secrétaire générale verra ce qui se passe à Buea ».

Auteur:
Peter KUM
 @mafanypet
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique