Cameroun - Crise anglophone: Paul Atanga Nji aux sécessionnistes: «vous êtes dans les brousses, vous avez les armes de chasse, vous ne pouvez pas faire face à l’armée camerounaise"

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Sep-2019 - 19h46   10546                      
19
Paul Atanga Nji, ministre de l'Administration Territoriale archives
Le ministre de l'administration territoriale s'est exprimé à l'occasion de la cérémonie de remise de l'aide humanitaire à 2500 familles déplacées ce jour dans le chef-lieu de la région du Nord-Ouest.

"J’ai demandé qu’on observe une minute de silence en l’honneur de cette dame qui a été brutalement assassinée par des terroristes. Elle a reçu une balle dans la tête. Pendant qu’elle était encore vivante les terroristes l’ont enterrée. C’est inacceptable ! Nous allons traquer les terroristes qui ont tué cette femme". Ainsi  parlait Paul Atanga Nji ce 19 septembre 2019  à Bamenda. Le ministre de l'administration territoriale s'exprimait au cours de la cérémonie de remise  de l’aide humanitaire d’urgence à 2500 familles déplacées de la région du Nord-Ouest.

Tout en leur remettant symboliquement l'arbre de la paix, il a invité les bénéficiaires à collaborer avec les forces de défense et de sécurité.   La Crtv-radio qui rend compte de cette activité du ministre de l'administration territoriale indique qu'une minute de silence a été observée en l’honneur de toutes les victimes de la crise et surtout de la dame enterrée vivante en début de semaine dans l'arrondisement de  Batibo.

Atanga Nji a adressé le message suivant à son auditoire : "Et pour la population du Nord-Ouest, l’avenir du Nord-Ouest c’est avec le président Paul Biya. L’avenir du Nord-Ouest c’est dans un grand Cameroun uni et indivisible. Je vous demande une fois de plus de demander à vos enfants qui sont en brousse de saisir cette porte ouverte du chef de l’Etat, le président Paul Biya l’a dit, le premier ministre chef du gouvernement, chief Dr Dion Ngute l’a réitéré quand il état ici". Une partie de son intervention concernait les combattants sécessionnistes qui essaiment avec fureur dsans la région du Nord-Ouest.

Il les a invités à cesser de se battre. "Déposez les armes, vous ne serez pas interpellés, déposez les armes, vous allez intégrer les centres DDR, déposez les rames pour qu’on puisse vivre en harmonie. Le Cameroun est un Etat fort et solide. Vous êtes dans les brousses, vous avez les armes de chasse, vous ne pouvez pas faire face à l’armée camerounaise. Ce n’est pas possible. Mais le président Paul Biya vous donne une deuxième chance à travers ce grand dialogue. Chacun doit aller  au dialogue sans aucune condition, sans préalable pour donner sa contribution", a-t-il martelé, le ton déterminé.

Séance tenante, le gouverneur de la région du Nord-Ouest Adolphe Lele Lafrique lui a présenté 50 motos, bottes, chasubles, manteaux, lampes et sifflets, destinés aux comités de vigilance constitués pour lutter contre les groupes armés séparatistes.

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique