Cameroun – Crise anglophone/Jacques Fame Ndongo : « Il faut 3 mille milliards 500 millions de FCFA pour reconstruire les infrastructures détruites par les sécessionnistes »

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Oct-2019 - 12h54   6515                      
20
Jacques Fame Ndongo, MINESUP Archives
Le Rassemblement démocratique du peuple Cameroun (RDPC), parti au pouvoir, a lancé le 17 octobre 2019, une contre-offensive communicationnelle contre les déclarations des hommes politiques de l’opposition et des partenaires du Cameroun qui dénigrent les initiatives prises récemment par le gouvernement pour régler la crise sociopolitique au Cameroun.

 

Le ton de la contrattaque a été donné par le Secrétaire général du Comité central du RDPC, Jean Nkuete. Dans un Communiqué publié hier 17 octobre, il s’insurge contre certains hommes politiques et des partenaires du Cameroun qui, selon lui, remettent en cause les importants acquis du Grand dialogue national et incitent à la haine.

A la suite de Jean Nkuete, le ministre Jacques Fame Ndongo, Secrétaire à la communication du RDPC, a répondu à certaines puissances étrangères comme les USA, qui proposent la poursuite d’un dialogue inclusif avec les leaders séparatistes, absents du Grand dialogue national tenu du 30 septembre au 04 octobre au palais des congrès à Yaoundé « On est dans un paradoxe. Ces figures de la diaspora sécessionnistes ont été invitées... Elles auraient dû venir, personne n’a été arrêtée en venant au dialogue. Alors, ou bien on veut le dialogue et on vient, ou bien on ne veut pas le dialogue et on ne vient pas » a déclaré Jacques Fame Ndongo dans une interview diffusée dans la matinée de ce vendredi 18 octobre 2019 sur l’antenne de Radio France Internationale (RFI). « La problématique actuelle, est la mise en œuvre des recommandations du Grand dialogue national et préparer les élections » a-t-il ajouté, en affirmant que la sécurisation actuelle des Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest permet d’y tenir aussi les prochaines échéances électorales.

Interrogé sur la mise en œuvre des recommandations du Grande dialogue national, Jacques Fame Ndongo a rassuré que ces recommandations ne seront pas rangées dans un tiroir. Dans la foulée, il a dévoilé le montant de l’agent nécessaire pour la reconstruction des Régions anglophones en crise depuis trois ans. « Le président s’est engagé à examiner les recommandations du grand dialogue national avec le maximum de diligence et d’attention. Ces recommandations ne seront pas rangées dans un tiroir et ne seront pas jetées aux oubliettes… Pour reconstruire les infrastructures qui ont été détruites par les sécessionnistes dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, il faut 3 mille milliards 500 millions de FCFA » a expliqué le haut cadre du parti au pouvoir depuis 37 ans.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique