Cameroun - Crise Dynamo de Douala - Isaac Sinkot, ancien Lion indomptable. «Hervé Emmanuel Nkom est un sécessionniste qui manœuvre pour déstabiliser le club»

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Jan-2018 - 16h45   5248                      
9
Isaac Sinkot Archives
A moins de deux mois du coup d’envoi d’une nouvelle édition du championnat professionnel élite two de football, le club mythique du peuple Bassa se retrouve avec deux dirigeants à cause d’une mésentente entre Isaac Sinkot, successeur de Marthe Ngo Mouaha en octobre 2016 au poste de Président général du club et Hervé Emmanuel Nkom, président du Conseil des sages.

 

Le samedi 06 janvier 2018, Hervé Emmanuel Nkom, président du conseil des sages a organisé à son domicile au quartier Cité Sic-Bassa- Douala, le congrès du « New-Deal » de la Dynamo club de Douala. Au cours des travaux, Bateky Jean Louis a été porté au poste de président général du club mythique du peuple Bassa, en remplacement d’Isaac Sinkot, absent et accusé de mauvaise gestion par ses détracteurs. « On a constaté qu’il y a des choses qui sont faites et qui pourraient autoriser qu’on se pose des questions. Le point formel qui sera fait nous dira s’il y a eu des écarts de gestion, s’il y a eu des comportements délictueux, s’il y a même eu des comportements qui seront criminalisables sur le plan pénal » explique André Parfait Bell, secrétaire général du club.

Joint au téléphone par Cameroon-info.net pour comprendre les raisons de son absence et ce qu’il pense des résolutions de la réunion tenue chez le président du conseil des sages, Isaac Sinkot qui se considère toujours comme le seul président légitime de la Dynamo de Douala, déclare que les résolutions adoptées chez Hervé Emmanuel Nkom sont nulles et non avenues.

« Ils vont faire le congrès dans la chambre de Nkom. Ça, c’est zéro. Président du Conseil des sages est un titre honorifique. Est-ce que Roger Milla qui est président d’honneur de la FECAFOOT a le droit de convoquer une Assemblée générale de la FECAFOOT. Dynamo a des statuts qu’il faut respecter. Je suis celui qui est habilité à convoquer l’Assemblée générale. Nkom et compagnie sont des sécessionnistes qui veuillent déstabiliser la Dynamo. Ils n’ont rien donné pour la gestion du club pendant la dernière saison. Même ce qu’ils avaient promis. Ils ont abandonné l’équipe.  C’est la même nuisance qu’ils ont fait pour faire partir mes prédécesseurs. Mais, moi, je ne vais pas me laisser faire hein, je vais me battre bec et ongle parce que c’est ma personnalité d’abord. J’ai été joueur, entraineur, directeur technique et maintenant président, qui dit mieux ? Je ne dois pas me laisser faire. J’ai réussi à transformer l’équipe en société anonyme comme l’exigent les textes de la ligue de football professionnel. Mon mandat est désormais illimité. Je partirai quand la majorité des administrateurs vont décider. Se les Nkom veuillent acheter des parts ils n’ont qu’à demander, il y en a pour tout le monde » assène l’ancien défenseur des Lions indomptables contre ses détracteurs.


Ainsi, les démons de la division sont de retour au sein de la Dynamo club de Douala, alors qu’il reste en principe moins de deux mois pour le coup d’envoi d’une nouvelle édition du championnat professionnel élite two de football.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique