Cameroun - Culture : Le Makossa mise sur la digitalisation pour une meilleure visibilité

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Sep-2019 - 13h43   3485                      
1
Salle John et Henry Njoh Capture d'écran
C’est le vœu formulé par les organisateurs de la 4 e édition du festival du Makossa, prévu du 31 octobre au 2 novembre 2019 à Douala.

« Makossa et distribution numérique ». C’est le thème de la 4ème édition du festival du Makossa qui se tiendra du 31 octobre au 2 novembre prochains. L’annonce a été faite le 11 septembre dernier au cours d’un point de presse de l’association « Makossa forever » et ses partenaires.

Parmi les innovations de cette année, l’obtention d’un site pouvant accueillir plus de 5000 personnes et sa sécurisation. La présence d’un podium et surtout la digitalisation du Makossa. Pour Claudia Dikosso, Monny Bile, Sallé John, Henri Njoh et autres artistes du Makossa, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour ce rythme musical. Désormais, leurs contenus musicaux seront sur la toile, d’où le cap sur le numérique choisi pour rendre les artistes du Makossa compétitifs sur le plan international.

Pour Claudia Dikosso, présidente de l’association Makossa forever , « nous savons qu’il y a de très bons chanteurs du Makossa qui est confronté à un problème de promotion. Et en ce moment, nous savons sur le plan mondial qu’il y a un accent mis sur le numérique et nous devons aussi nous arrimer puisque notre but est de promouvoir le Makossa ». L’évènement qui sera marqué par trois jours de prestation d’artistes de ce rythme musical, se déroulera à Bonaberi dans le 4ème arrondissement de la capitale économique.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique