Cameroun - Cybercriminalité: En pleine lutte contre le COVID-19, l’Agence Nationale des TIC (ANTIC) met en garde contre les Fake News

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Apr-2020 - 13h03   1173                      
0
Abonnés téléphone mobile Archives
L’organe rappelle les sanctions prévues par la loi en cas de propagation de fausses nouvelles.

Dans la lutte que le Cameroun mène contre le Coronavirus, chaque administration prend par le bout qui lui semble favorable.

Ce 8 avril 2020, l’Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication (ANTIC) met en garde contre la propagation des fausses nouvelles et rappelle les sanctions encourues par les contrevenants.

«Evitons de publier ou de partager les informations non vérifiées au risque d'encourir une peine d'emprisonnement allant de 06 mois a 02 ans et/ou une amende de 05 à 10 millions de FCFA», précise le message envoyés aux abonnés du téléphone portable.

La loi sur la cyber sécurité au Cameroun, en vigueur depuis le 21 décembre 2010, prévoit en son article 78 (1)  que: «Est puni d’un emprisonnement de six (06) mois à deux (02) ans et d’une amende de 5 000 000 (cinq millions) à 10 000 000 (dix millions) FCFA ou de l’une de ces deux peines seulement, celui qui publie ou propage par voie de communications électroniques ou d’un système d’information, une nouvelle sans pouvoir en rapporter le preuve de véracité ou justifier qu’il avait de bonnes raisons de croire à la vérité de ladite nouvelle».

«Les peines prévues à l’alinéa 1 ci-dessus sont doublées lorsque l’infraction est commise dans le but de porter atteinte à la paix publique», précise pour sa part, l’alinéa 2 du même texte.

Avant l’ANTIC, c’est le ministre de la Communication qui a rappelé dans un tweet que l’heure n’est pas aux «plaisanteries irresponsables» au sujet du COVID-19, invitant les auteurs de fausses nouvelles sur le traitement de la maladie à y mettre un terme.

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique