Cameroun – Cyclisme: La première dame honore de sa présence l’étape de clôture du Grand prix international Chantal Biya

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Oct-2019 - 10h04   3785                      
0
Chantal Biya a la tribune d'honneu. Facebook
Lagab Azzedine, cycliste de nationalité algérienne, a remporté ce dimanche 20 octobre 2019, le prestigieux maillot jaune de la 19e édition du Grand prix cycliste international Chantal Biya.

Malgré le ciel couvert, puis la pluie fine qui tombait sur Yaoundé ce dimanche après-midi, l’épouse du Chef de l’Etat, Chantal Biya, s’est rendue au boulevard du 20 mai pour rehausser de sa présence la cérémonie de clôture du Grand prix cycliste international qui porte son nom.

A cette occasion, la première dame a vécu dans une ambiance festive, l’arrivée de la quatrième et dernière étape, Sangmelima – Yaoundé. Ce tronçon, long de 166,2 km, a été parcouru en 4h 15 mn 38 sec par l’algérien Yacine Hamza. Ce sprinter a traversé en premier, la ligne d’arrivée. Mais, son compatriote Lagab Azzedine, arrivé en 11e position avec un chrono qui lui permet de consolider sa position de leader au classement général, conserve définitivement le Maillot jaune sur ses épaules depuis l’issue de la première étape le 17 octobre. Au podium final, Lagab Azzedine totalise 13h 08mn 42sec devant les concurrents le Slovaque Canecky Marek et le Hollandais Hofman Arjon.

Dans cette 19e édition, les coureurs camerounais ont enregistré leurs plus mauvais résultats. Zéro étape gagnée. Clovis Kamzong Abessolo, le mieux classé des dix coureurs locaux engagés dans cette épreuve, termine au 11e rang du classement général avec 18 secondes de retard sur le maillot jaune.

« On est déçu. On n’a pas pu remporter une seule étape. Les adversaires étaient plus fort, surtout les algériens. Ils sont venus chercher les points pour aller aux jeux olympiques, ils ont vraiment mis tout le paquet pour s’imposer. Nous nous sommes bien préparés aussi parce que, nous avons fait assez de compétition mais, certains de mes coéquipiers étaient en méformes » a expliqué le capitaine Kamzong.

A cette occasion, le champion algérien en a fait d’une pierre deux coups, en décrochant aussi sa qualification pour les Jeux olympiques Tokyo 2020. « C’était une victoire très importante pour nous. Nous avons glané des points au classement mondial pour se qualifier aux prochains Jeux olympiques. Mon coéquipier a remporté aussi l’étape de ce jour, on est vraiment très content. Ça pas été facile parce qu’on a eu des fervents adversaires comme des slovaques et des Rwandais » a réagi Lagab Azzedine.

35 coureurs, représentant sept pays, étaient au départ de la première étape Bertoua – Abong-Mbang. Un seul a abandonné avant l’arrivée finale à Yaoundé. Des incidents mécaniques chez certains coureurs algériens et camerounais, la blessure des suites d’un accident de deux reporters, Jean baptiste Batchoum de la CRTV et David Eyengue du quotidien du Jours, l’annulation d’une étape et des difficultés financières ont noirci la page de ce 19e Grand prix Chantal Biya. En définitive, tout est bien qui finit bien. « En tant que ministre des sports, je me réjouis de ce que, le vœu cher exprimé par le président de la République, son Excellence Paul Biya, que le sport soit un facteur de la cohésion sociale, de  l’inclusion sociale, mais également de l’intégration nationale, tout en étant un creuset du vivre ensemble, se soit une fois de plus exprimé à travers cette compétition qui a permis aux coureurs venus de différents pays d’Afrique et d’Europe, de découvrir les merveilles et les beautés de notre pays » a déclaré le ministre des sports, Narcisse Mouelle Kombi.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique