Cameroun: Début ce mercredi 3 janvier 2018 des inscriptions sur les listes électorales

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Jan-2018 - 14h29   4935                      
4
Inscriptions sur les listes électorales Archives
Il s’agit de la révision des listes électorales, conformément à la Constitution qui prévoit le déroulement desdites opérations entre début janvier et fin août de chaque année.

Les inscriptions sur les listes électorales ont officiellement commencé ce mercredi dans l’ensemble du territoire national sous la conduite de l’organe en charge de la supervision des opérations électorales et référendaires, Elections Cameroon (ELECAM). Sont concernés par ces inscriptions sur les listes électorales, tous les Camerounais âgés de vingt ans au moins. Cet âge confère la majorité électorale au Cameroun.

A l’occasion de cette relance, une caravane dans trois antennes communales de Yaoundé pour la révision des listes électorales sera conduite ce mercredi par Abdoulaye Babalé, le directeur général des Elections. Il faut dire que contrairement à l’année dernière où aucune élection n’était prévue, le Cameroun s’apprête, conformément au calendrier électoral, à organiser quatre scrutins en 2018, à savoir les élections législative et municipale, sénatoriale et présidentielle.

Dès ce mois de janvier 2018, un accent particulier est mis sur l’intensification de la distribution des cartes avec pour objectif de permettre à chaque citoyen inscrit sur la liste électorale d’être en possession de sa carte d’électeur au moment des scrutins.

Selon Michèle Mekeme, délégué régional ELECAM pour le Centre, le matériel électoral existant a déjà été évalué au niveau des démembrements territoriaux. «Tous les centres et les bureaux de vote de la région du Centre ont été physiquement identifiés et répertoriés. Après toilettage, le fichier électoral régional consolidé est prêt et reste en attente de la publication dans les prochains jours par le directeur général des Élections, des listes électorales définitives sur le plan national».

En 2018, ELECAM promet un renforcement  de sa collaboration avec les autres acteurs du processus électoral. «Ces acteurs sont des partenaires incontournables du jeu démocratique. La collaboration de la région du Centre avec eux, bien que nécessitant une amélioration, est déjà effective», indique Michèle Mekeme.

«Pour les échéances futures, nous comptons renforcer ce partenariat à travers l’organisation de rencontres permanentes d’échanges et d’informations. C’est d’ailleurs ici l’occasion pour moi, d’inviter les représentants des commissions mixtes de révision des listes électorales qui seront bientôt désignés, à une plus grande participation aux travaux desdites commissions pendant l’année 2018», ajoute le délégué régional ELECAM pour le Centre.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique