Cameroun - Démenti: Des photos très intimes de Petit Pays inondent la toile, l’artiste musicien affirme qu’il s’agit du tournage d’un nouveau clip

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Mar-2020 - 05h39   14564                      
1
Petit Pays Archives
L’artiste a fait une vidéo sur sa page Facebook ce dimanche 22 mars 2020, pour apporter des explications concernant cette affaire.

Le samedi 21 mars 2020, alors que les révélations sur la présumée infidélité de la chanteuse de Bikutsi Lady Ponce captivaient encore les internautes, des clichés intimes de l’artiste musicien Petit Pays sont apparus sur le réseau social Facebook.

Sur ces photographies, on peut apercevoir le «turbo d’Afrique» vêtu d’un simple «boxer», torse nu,  couché sur un lit en compagnie de deux jeunes demoiselles. L’une des photos montre même «L’avocat défenseur des femmes» en train d’échanger un baiser langoureux avec l’une des jeunes filles.

A peine publiées, lesdites images ont donné lieu à des interprétations diverses et variées. Certains internautes se sont même amusés à attribuer à «Rabba Rabbi» le titre «d’organisateur de partouzes». Cependant, a en croire l’auteur du tube à succès «Muto», lesdites photos ne revêtent pas la connotation sexuelle que les internautes ont tôt fait de leur attribuer. Selon lui, il s’agit tout simplement  des images du tournage du clip d’une chanson dont il n’a pas précisé le titre.

«En ce qui concerne les photos que vous voyez à travers le monde, qui ont fait le buzz si on peut le dire, il s’agit d’un tournage de clip. Pendant qu’on tournait le clip, certains cameramen, certains ingénieurs ont eu le plaisir d’envoyer des photos et ça a créé une autre histoire. Les malsains en ont fait leur travail. Bravo, dites du n’importe quoi sur le Grand Maitre, je suis né comme ça, ça c’est du Petit Pays. La plupart des gens qui viennent me voir à l’hôtel, ce sont de fans. Il y a rien entre elles et moi… Je vous promets que le clip qui arrive sera un clip mortel. Il va alors créer le vrai buzz. Préparez-vous alors à dire beaucoup de choses. A parler de SIDA, à parler d’Ebola, à parler de corona et tout. Tout ça c’est Petit Pays. Je supporte», a-t-il déclaré dans une vidéo publiée ce dimanche 22 mars 2020, sur sa page Facebook.

Petit Pays (c) CIN/Archives

Rappelons  que Petit Pays ne s’est toujours pas complètement remis de l’accident de la circulation dont il a été victime en septembre 2018. S’il marche déjà normalement, il s’aide encore parfois d’une béquille pour pouvoir se déplacer.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique