Cameroun - Démenti: Grégoire Owona dément au sujet des procès verbaux de la présidentielle 2018 retrouvés à [son] domicile de Paris

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Feb-2020 - 22h12   6640                      
11
Grégoire Owona, ministre du Travail et de la Sécurité Sociale archives
Le secrétaire général adjoint du Comité Central du RDPC rejette en bloc ces accusations et dit n’avoir aucune maison dans la capitale française.

Dans une vidéo publiée le 26 février 2020 sur Facebook, un internaute, le nommé Christian Djoko, révélait que des agents secrets français ont perquisitionné au domicile parisien de Grégoire Owona, le ministre du Travail et de la Sécurité Sociale, par ailleurs secrétaire général adjoint du Comité Central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC).

Et qu’au cours de cette opération, 32 procès verbaux de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018, ont été découverts par les agents français, afin, disait-il de les «utiliser contre le tyran Biya Bi Mvondo Paul Barthélemy» . Mais aussi que «plus dun milliard de Francs CFA en liquide (sic)» , a été retrouvé dans ledit domicile parisien.

Le principal accusé n’est pas resté de marbre, suite à ces accusations. Il a réagi le vendredi 28 février 2020 à travers un message publié sur son compte Facebook, en réponse au sieur Christian Djoko. Il dément formellement n’avoir aucun domicile à Paris, tel qu’allégué par l’internaute.

«Je n’ai pas un domicile à Paris et il n’ya pas eu de perquisition dans l’un de mes domiciles ici ou ailleurs; il n’ y a donc pas eu un milliard de FCFA en devises retrouvés, il n’y a ni 32 PV de l’élection présidentielle retrouvés, ni une histoire de PV me concernant», se défend le membre du gouvernement.

Réaction intégrale de Grégoire Owona:

Bonjour monsieur DJOKO Christian,

Je vous saurai gré de bien vouloir présenter vos excuses aux Camerounais à qui vous avez menti, pour ce que vous racontez sur moi et qui est tout simplement faux et pure invention: je n’ai pas un domicile à Paris et il n’ya pas eu de perquisition dans l’un de mes domiciles ici ou ailleurs; il n’ y a donc pas eu un milliard de FCFA en devises retrouvés, il n’y a ni 32 PV de l’élection présidentielle retrouvés, ni une histoire de PV me concernant.

Je ne suis ni un saint, ni le plus propre des hommes politiques mais tant que je serai engagé au service public et en politique, je ferai tout ce qui est humainement possible pour rester parmi les moins sales. Je ne suis qu’un humain.

Ne vous laissez pas manipuler s’il vous plaît, même pas par ceux de mon propre camp qui vous utiliseraient pour me discrétiser et faire douter de mon engagement et de ma loyauté à ma hiérarchie et à mon parti le RDPC. J’attends vos excuses après votre propre démenti.

Grégoire OWONA

secrétaire général adjoint du

Comité Central du RDPC

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique