Cameroun – Démenti: Le député David Manfouo se défend d’avoir proposé au ministre de la santé publique d’injecter des doses de vaccin anti-Covid-19 dans de l’eau minérale

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 29-Jun-2021 - 15h55   13059                      
24
Honorable David Manfouo David Manfouo
L’élu du département des Bamboutos précise dans une note parvenue à notre rédaction que contrairement à ce qu’avance le journal La Nouvelle Expression au sujet de son intervention du 23 Juin 2021 à l’Assemblée nationale, il a plutôt proposé de faire mettre les produits issus de la pharmacopée africaine qui soignent ou préviennent le coronavirus dans les bouteilles.

Dans son édition N° 5494 du 25 Juin 2021, le quotidien La Nouvelle Expression a rendu compte de  la séance plénière spéciale de l’Assemblée nationale consacrée plénière spéciale consacrée à la communication du ministre de la Santé publique devant les députés. Dans l’article intitulé : « un député demande d’injecter le vaccin dans le bouteilles d’eau », le journal a relaté l’intervention de l’honorable David Manfouo.

Notre confrère a rapporté des propos attribués au député du département des Bamboutos (région de l’Ouest).  « Les cerveaux des députés de la 10ème législature fourmillent de mille et une idées. Ce mercredi 23 juin 2021, c’est le parlementaire des Bamboutos, l’honorable Manfouo David qui s’est distingué par sa proposition au gouvernement dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus. Ce dernier a proposé au gouvernement un «projet»: la vaccination obligatoire par la ruse. Il est question pour lui d’aider le gouvernement à atteindre, plus rapidement une population vaccinée à hauteur de 20 à 40% », a écrit notre confère avant de citer l’homme politique : « On pourrait-mettre à contribution nos sociétés brassicoles, je parle là vraiment en néophyte, mais vous pouvez essayer de voir plus loin pour comprendre ce que je veux exactement. Nous pouvons donc mettre à contribution nos sociétés brassicoles qui produisent de l’eau potable…pour qu’elles injectent ce produit dans des vagues précises et spéciales de bouteilles d’eau et en quantité suffisante pour tous sans augmenter les prix de vente car on pourrait les subventionner. Ceci pourrait nous permettre, pas d’annuler les vaccins mais de combler le grand vide et les risques de vaccination partielle…il faut quelque chose que tout le monde consomme en un temps record, qui éradique.la maladie ».

Pas d’accord avec l’article du journal de Séverin Tchounkeu, David Manfouo apporte des « clarifications » ce 29 Juin. Dans ce texte envoyé à cameroon-info.net, l’élu RDPC déclare qu’il reste dans sa logique qui consiste à « penser qu’on doit encourager et promouvoir le développement de la pharmacopée africaine traditionnelle ». Il croit devoir rappeler les propos qu’il assure avoir  tenus le 23 Juin 2021 au Palais des Congrès de Yaoundé. « La lutte contre le Coronavirus a donné à notre pharmacopée africaine de mettre en exergue les prouesses de ses recherches et de montrer son efficacité. C’est le lieu ici de saluer tous les efforts de ces grands chercheurs camerounais au premier rang desquels Son Excellence Monseigneur Samuel KLEDA qui ont défié et continuent à défier cette dangereuse pandémie. Pour ma part, très grande est la probabilité que beaucoup de ces remèdes soient à la fois Curatifs et Préventifs et surtout à effets secondaires nuls sinon moindres. ». Il a ensuite poursuivi : « Aussi devrions-nous concentrer nos efforts pour vérifier leurs qualités préventives et les renforcer au besoin, pour enfin programmer leur consommation massive par les populations en un temps record (une semaine ou un mois par exemple). Ici on pourrait mettre à contribution nos sociétés brassicoles qui produisent de l’eau potable (Tangui, O’Pur, Supermont, Mada, …) pour qu’elles injectent ces produits (issus de la pharmacopée africaine : Ndlr) dans des vagues spéciales d’eau et en quantité suffisante pour tous sans augmenter les prix de vente (au besoin subventionner). Je suis davantage disposé à soutenir cette action. Tout cela avec une grande campagne d’information avant, pendant et même après ! », revendique David Manfouo qui poursuit : « autrement dit, comme cela apparaît clairement, il n’a jamais été question d’un quelconque vaccin dans l’eau dans l’intervention du député David Manfouo, mais bien entendu, de la pharmacopée africaine qui se trouve être l’une des solutions idoines à nos maux sanitaires du moment et fondamentalement pour l’éradication du coronavirus. Pour davantage de preuve, il est recommandé aux lecteurs et même aux journalistes de se donner la peine d’écouter l’intégralité des interventions de l’honorable David Manfouo (intervention à l’hémicycle et interview au sortir de l’hémicycle, plusieurs fois diffusées sur les antennes de la Crtv television. En tout état de cause, le célèbre élu du peuple reste dans sa logique d’inviter le gouvernement à encourager, soutenir et développer notre pharmacopée africaine. C’est dans ce sens que le 1er juin 2020, il adressait des encouragements et félicitations à Son Excellence Monseigneur Samuel Kleda, assortis d’une contribution de deux millions de francs Cfa, tout en se prêtant disponible à continuer l’appui en cas de nécessité ».

 

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique