Cameroun – Démenti : Le MRC conteste des informations sur un voyage manqué de Maurice Kamto à Paris

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Jul-2021 - 18h19   10720                      
12
Joseph Emmanuel Ateba, porte-parole du MRC Facebook
Dans une mise au point publiée cet après-midi, le secrétaire national à la communication déclare que le visa pour la France n’a jamais été refusé à l’opposant qui souhaitait aller assister à une manifestation culturelle le 12 Juin passé. Joseph Emmanuel Ateba soutient que ce sont « des mesures sanitaires liées au Covid-19, qui ne le visaient pas en particulier, mais tous les voyageurs » qui ont empêché le président du MRC de voyager.

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC)  n’est pas d’accord avec le journal Africa Intelligence.  Son secrétaire national à la communication (SENACOM) conteste les informations au sujet de Maurice Kamto parues dans ses colonnes ce jour.  Dans sa mise au point,  Joseph Emmanuel Ateba dénonce « une tentative grossière de manipulation de l'opinion, sans doute, en particulier, des Camerounais de la diaspora désireux de participer à cette manifestation pacifique prévue à la Place de la République. Manifestement elle cherche à exaspérer les participants en leur faisant croire que le Président Maurice Kamto est "privé de séjour en France" et que c'est pour cette raison qu'il ne pourra pas prendre part à la manifestation ».

Dans l’article intitulé « Maurice Kamto  privé de séjour en France », l’on peut lire que « le leader de l’opposition camerounaise Maurice Kamto, qui avait  prévu de se rendre à Mantes-La-Jolie pour un festival de poésie a vu sa demande rejetée par les autorités françaises ». Notre confrère poursuit, indiquant que « celles-ci ont invoqué la fermeture des frontières dues au Covid-19 pour motiver ce refus». Selon le journal, les autorités consulaires françaises ont jugé que la participation de Kamto aux rencontres de Mantes-La-Jolie ne constituait pas  un « motif impérieux » pour obtenir un visa.  L’on lit plus loin qu’ «en marge de sa visite en France,   Kamto aurait dû participer à Paris, ce 3 juillet, à une manifestation contre le président camerounais Paul Biya ».

Le porte-parole  du MRC parle de « ragots sortis de l'imagination des auteurs de la publication, qui veulent sans doute se faire une publicité sans frais en surfant sur la notoriété d'une personnalité politique camerounaise de premier plan ». Et de poursuivre : « Le Président Kamto n'a aucun problème de visa d'entrée en France. Invité à la manifestation culturelle de Mante-La-Jolie du 12 juin dernier, dont il est question dans cette publication, il n'a pas pu s'y rendre, non pour défaut de visa, mais en raison des mesures sanitaires liées au Covid-19, qui ne le visaient pas en particulier, mais tous les voyageurs.

Il ajoute qu'il n'a jamais été question que Maurice Kamto prenne part aux marches du 3 juillet à Paris. "Ceux qui le connaissent un tant soit peu savent qu'il ne peut pas laisser le Cameroun là où il vit et mène un combat politique courageux pour aller marcher à Paris, car le pouvoir camerounais se trouve au Cameroun et il a toujours dit que le changement dépend avant tout des Camerounais. Quand il a voulu aller à la rencontre de ses compatriotes de la Diaspora, il est allé vers eux dans diverses métropoles, notamment en Europe et en Amérique du Nord, pour communier avec eux, leur témoigner sa gratitude pour leur participation déterminée à la Résistance nationale et leur exprimer son affection, et non pas pour des marches de protestation.

Joseph Emmanuel Ateba conteste aussi l'information faisant état de l'opposition de la direction du  MRC à la manifestation prévue le  3 Juillet 2021 à Paris. "Sauf si les auteurs de cette publication n'ont pas lu le Communiqué du Secrétaire général du MRC au sujet de la présence du Président Kamto à la manifestation du 3 juillet, ils devraient savoir que nulle part dans ce Communiqué il n'est dit que " le siège du parti à Yaoundé (prend) ses distances avec la manifestation", comme ils l'écrivent faussement. Bien au contraire, il y est dit que le Président Kamto se tient aux côtés de tous les Camerounais qui iront manifester pacifiquement le 3 juillet au sujet de la situation préoccupante du pays, et qu'il les exhorte à en faire un immense succès. Il réitère son engagement à leurs côtés, leur souhaite force et courage pour faire de ce 3 juillet une nouvelle démonstration de force patriotique pacifique.
Restons vigilants! »,
conseille Joseph Emmanuel Ateba.

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique