Cameroun – Démenti: Maurice Kamto dément toute filiation avec la nommée Inès Laura Noumano Kamto, accusée d’avoir dérobé la somme de 44 millions de FCFA à Blaise Pascal Talla, le patron de Jeune Afrique Economie

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Dec-2019 - 14h56   16328                      
5
Cyrille Ines Noumano Kamto Flore Kengne
Le porte-parole du président national du MRC a apporté un démenti formel concernant cette prétendue filiation.

«Que cherche la sœur de Kamto dans les investitures du RDPC?», c’est le titre qui barrait la grande Une du bihebdomadaire Repères en kiosque le 09 décembre 2019. Ledit titre cachait en fait une sombre affaire de vol, dans laquelle était impliquée la nommée Cyrille Inès Laura Noumano Kamto, que le journal Répères a présenté comme la sœur de Maurice Kamto. D’après nos confrères, l’incriminée aurait dérobé la somme de 44 millions de FCFA à Blaise Pascal Talla, le patron de Jeune Afrique Economie à l’aéroport de Bafoussam. «Le film de sa descente aux enfers a été tourné le 6 décembre 2019 à l’aéroport de Bafoussam. La sœur du président du MRC doit voyager et se retrouve au salon VIP de l’aéroport. Là elle rencontre Blaise Pascal Talla, le patron du magazine Jeune Afrique Economie… c’est ainsi qu’elle invite Blaise Pascal Talla à prendre un verre au bar de l’aéroport. Quelques temps après, elle abandonne son ivité et revient s’emparer du sac du patron de presse qu’elle ira fouiller de fond en combre aux toilettes… le sac contient deux enveloppes contenant l’une 22.000 euros et l’autre 45.000 euros, soit un total de 44 millions de FCFA….», a relaté notre confrère de Repères. Alertés par un témoin qui aurait assisté à la scène, les forces de sécurité vont procéder à l’arrestation d’Inès Kamto. Elle sera ensuite conduite à la prison de Bafoussam. Le 9 décembre 2019, elle a comparu devant le Tribunal de première instance dans le cadre de cette affaire.

 

 

Cependant, 1 semaine après la publication de cet article, Maurice Kamto, le président national du MRC va décider de réagir officiellement à cette information qui fait de lui le frère d’une présumée voleuse. Par la voix d’Olivier Bibou Nissack, son porte-parole, il a apporté un démenti formel concernant lesdites informations. Le 13 décembre 2019, Olivier Bibou Nissack va publier sur Facebook, la une du journal Repères du 09 décembre 2019, agrémentée de ce commentaire. «Le Président élu Maurice KAMTO n'est en rien lié au plan familial, amical, professionnel ou politique, à cette dame présentée sur les réseaux sociaux et dans une certaine presse peu professionnelle, comme une de ses proches. Bien que portant un patronyme homonyme à celui du Président élu, cette dame ne dispose d'aucun lien avec le Président élu. Les affirmations prétendant le contraire ne peuvent être que diffamatoires ou relever de la calomnies pure et simple».

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique