Cameroun - Déplacement annoncé de Paul Biya en Europe: L’Ambassade du Cameroun en Allemagne en état d’alerte

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Apr-2019 - 06h22   11527                      
6
Manifestation de Camerounais de la diaspora archives
Selon l’attaché de défense de l’ambassade à Berlin, un groupe hostile au président Paul Biya se mobilise en charters en vue de perturber et de s’attaquer au chef de l’Etat pendant son séjour annoncé en Suisse.

Le 4 avril dernier, un message–fax du chef du protocole d’Etat, Simon-Pierre Bikélé,  adressé aux autorités helvétiques était abondamant relayé sur les réseaux sociaux. Ledit message visait à obtenir des autorisations de port d’armes au profit des éléments de la sécurité présidentielle dans le cadre d’un voyage en préparation du chef de l’Etat, Paul Biya  en Suisse.

Quelques jours plus tard, c’est une note de l’attaché de défense de l’ambassade du Cameroun à Berlin en Allemagne, adressé au ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo, en lien avec ce voyage, qui s’est retrouvée sur les réseaux sociaux.

«Le massage-fax daté du 8 avril 2019 et signe de Henri Robert Bidja, indique que la Brigade anti-sadinards (BAS), un regroupement de la diaspora camerounaise hostile à Paul Biya se mobilise en charters en vue de perturber et s’attaquer au chef de l’Etat pendant ce séjour en projet en Suisse», apprend-on dans les colonnes du quotidien Mutations édition du 12 avril 2019.

En effet, poursuit le journal, depuis sa réélection à l’issue de la présidentielle du 7 octobre 2018, la BAS promet de pourchasser Paul Biya partout où il mettra désormais les pieds en Occident.

Brice Nintcheu, l’un des «officiers» de cette brigade prévenait d’ailleurs  les autorités helvétiques sur sa page Facebook, le 7 avril dernier. «Si Biya vient à Genève, avec ou sans hommes armés, Genève sera transformée en champ de bataille».

D’après Mutations, la note de l’attaché de défense de l’ambassade du Cameroun à Berlin, «renseigne par ailleurs que les membres de la diaspora camerounaise favorables à la sécession anglophone, projettent de tenir, du 11 au 14 avril à Berlin, une Conférence stratégique des parties prenantes de l’Ambazonie».

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique