Cameroun: Depuis le septentrion où il est en campagne, Cabral Libii répond aux menaces du Recteur de l’Université de Yaoundé II et démontre à ses partisans qu’il n’est pas un déserteur

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Aug-2017 - 12h14   20384                      
28
Cabral Libii en campagne dans l'Extreme Nord Cabral Libii
Accusé d’absence irrégulière depuis le 1er aout 2017 de son poste de travail au Campus de l’Université de Yaoundé II par le Recteur Adolphe Minkoa She, Cabral Libii réfute cette accusation.

Selon les responsables de cette université localisée à Soa un arrondissement situé à environ 17 kilomètres du centre-ville de Yaoundé, Cabral Libii est porté disparu quatre jours après son limogeage du poste de Directeur adjoint de Radio-Campus, suivi de son affectation comme cadre d’appui au service du Conseiller technique.

Depuis le 05 août 2017, Cabral Libii est en campagne dans la partie septentrionale du pays. Le jeune juriste, leader d’opinion et cadre à l’Université de Yaoundé II n’est pas en campagne électorale.  Sa tournée dans les Régions de l’Adamaoua, Nord et Extrême-Nord, vise à encourager les populations en âge de voter d’aller s’inscrire massivement sur les listes électorales. « Les 11 millions d’inscrits, notre cap, nous irons les trouver là où ils sont » précise Cabral Libii pour marquer sa détermination à réussir son opération « 11 millions d’inscrits ».

Donc, pendant que le célèbre chroniqueur qui nourrit aussi une ambition politique à l’échelle nationale est en campagne dans le grand NORD, son parton, le Recteur de l’Université de Yaoundé II le Professeur Adolphe Minkoa She a fait publier un communique pour demander à Cabral Libii de rejoindre son poste de travail à Soa « Faute de quoi il sera considéré comme démissionnaire ».

Le communiqué qui est signé du Secrétaire général sur ordre du Recteur, indique que Monsieur Libii Li Ngue Ngue Cabral est absent de son poste de travail depuis le 1er août 2017. Cabral réfute cette affirmation en donnant les preuves de sa présence au Campus de Soa jusqu’ à vendredi 04 aout 2017.

Limogé le mercredi 27 juillet 2017 de son poste de Directeur adjoint de Radio-Campus par le nouveau Recteur Adolphe Minkoa She, Cabral Libii avait été affecté, les heures qui suivaient, au service du Conseiller technique comme cadre d’appui. Celui qui est pressenti comme futur candidat à l’une des prochaines consultations électorales au Cameroun, déclare avoir effectivement pris service auprès de son nouveau patron le lendemain de son affectation, à savoir le jeudi 28 juillet 2017.

Il le démontre et s’en explique dans le texte ci-dessous, publié depuis la Région de l’Extrême-Nord où il mène la campagne « 11 millions d’inscrits sur les listes électorales ».

« L'erreur est humaine.
Démis de ma fonction de Directeur Adjoint de Radio campus uy2 le mercredi 27 juillet 2017 et affecté comme cadre d'appui dans les services du Conseiller Technique, c'est avec empressement que j'ai effectivement pris service auprès de mon nouveau patron dès le lendemain, le jeudi 28 juillet 2017.

A l'occasion le Pr Medjo Eko Robert m'a accueilli en toute cordialité et a regretté de ne disposer d'espace de travail à offrir à son unique cadre d'appui (ses services ne disposant comme locaux que son bureau à lui et d’un petit espace faisant office de secrétariat). Néanmoins nous avons convenu, en attendant que le problème des locaux ne soit résolu, que nous travaillerions par mandat et que je n'avais qu'à venir "errer" au campus quotidiennement afin éventuellement de recevoir les instructions ou des dossiers. Dès le 27 juillet, les premières instructions que j'ai reçues portaient sur une collecte d'informations et des suggestions à formuler relativement aux JOAP. je devais rendre la copie une semaine plus tard. Le jeudi 3 août 2017 j'ai effectivement rendu compte au travers d'une note signée et transmise en bonne et due forme. Mon patron en ayant pris connaissance de la note, m'a convoqué pour une réunion de débriefing. Après quoi il m'a confié deux nouveaux mandats assortis de délais pour le compte rendu. Le vendredi 4 août 2017 j'ai joyeusement erré au campus devant témoins. J'ai sereinement entrepris le voyage du grand-nord le samedi 5 août 2017. Un communiqué faisant état de mon absentéisme depuis le 1er août 2017, est signé par Mme le Secrétaire Général le 10 août 2017, deux jours avant la "fermeture des portes" de l'université pour un congé annuel devant s'étendre du 12 août au 03 septembre 2017. L'erreur est humaine...
Chers compatriotes, restons concentrés sur l'objectif "au moins 11 millions d'inscrits" au 31 août 2017. A la faveur du congé annuel qui est institué dans mon lieu de travail, je ponctuerai les jours qui nous séparent du 31 août 2017 de plusieurs autres "descentes" dans plusieurs autres localités du pays. Ruez-vous vers les 360 antennes ELECAM du pays. Préparez-vous à prendre d'assaut le parlement et les mairies. La question présidentielle, je m'en occupe. Grâce à notre détermination et à notre tolérance, les rangs du sursaut citoyen ne cessent de grossir. Il y aura un avant et un après 2018 au Cameroun...”

Auteur:
Adeline ATANGANA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique