Cameroun - Dérive: Le cortège de Maurice Kamto attaqué à Garoua (Porte-parole du MRC)

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Mar-2020 - 15h26   31053                      
70
Le principal opposant camerounais Maurice Kamto le 5 octobre 2019 à Yaoundé à sa sortie de prison où il a passé hui AFP/Archives/STRINGER
Le porte-parole du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, Sosthène Médard Lipot, indique par ailleurs que son président a échappé à une tentative d’assassinat.

L’alerte d’une tentative d’assassinat du Président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), Maurice Kamto, a été donnée à travers des images diffusées sur les réseaux sociaux. Dans une vidéo publiée sur Facebook et partagée par le Porte-parole du parti, Sosthène Médard Lipot, on aperçoit un homme, la quarantaine, pris en tenaille par un groupuscule de sympathisants du MRC, en présence du vice-président Alain Fogue. Ils l’accusent d’avoir tenté d’ôter la vie à leur leader, à l’aide d’un pistolet automatique qu’il tient dans sa main.

Contacté pour avoir des clarifications sur cette actualité, le porte-parole du parti confirme: «Nous sommes encore dans le vif du sujet. A l’heure où je vous parle, le Professeur Fogue, qui était dans la délégation, est aux services du Gouverneur pour le rencontrer. Je confirme que trois personnes ont été appréhendées, et l’un d’eux a pris la fuite», a confié Sosthène Médard Lipot, joint au téléphone par Cameroon-info.net.

A en croire ce dernier, le cortège de Maurice Kamto était en partance pour l’Extrême-Nord, précisément à Tokombéré, dans le cadre de la tournée nationale qu’il a engagée naguère. C’est donc à l’entrée de la ville de Garoua (Nord) que l’incident se serait produit.

«Il s’est infiltré dans le cortège, et à un moment, on l’a vu sortir son arme pour braquer vers la voiture du président. Il a eu la malchance qu’il était à moto, et qu’il y avait des voitures de part et d’autre. On a réussi à l’appréhender», renchérit le porte-parole du MRC.

Le présumé assassin a été conduit par Alain Fogue dans les services du gouverneur du Nord, Jean Abate Edi’i. Il serait un gendarme en service à la Gendarmerie Nationale.

Les présumés assaillants appréhendés (c) Droits réservés
SUR LE MEME SUJET:





Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique