Cameroun: Des dégâts matériels estimés à une trentaine de milliards de FCFA après l’incendie de Fermencam, une usine de production de whisky et de vin dans à Douala.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Jan-2018 - 13h23   10684                      
4
Fermencam en feu a Douala Facebook
Le gouverneur de la Région du Littoral, des opérateurs économiques et bien d’autres personnalités se sont rendus sur les lieux du sinistre qui menace par ailleurs l’emploi de près de 850 salariés.

Le nouvel an 2018 a commencé dans la douleur pour les employés et le propriétaire de la société de fermentation du Cameroun (Fermencam) qui fait dans la distillerie et la liquoristerie. L’usine de cette entreprise située à Minkwele-Bonaberie, un quartier de l’arrondissement de Douala 4e, a été réduite en cendre par un violent incendie.

Le feu s’est déclaré vers midi le lundi 1er janvier 2018. Les brasiers sont restés actifs pendant plusieurs heures, traduisant ainsi les difficultés qu’ont eu les sapeurs-pompiers pour maitriser les flammes. Cet impressionnant incendie a mobilisé des équipes du corps national des sapeurs-pompiers et les soldats du feu de l’ASECNA et du Port autonome de Douala.

Le magasin des matières premières, le stockage des produits prêts à consommer et l’usine en elle-même ont subi la furie des flammes.

« Le bilan est très lourd. Des dégâts matériels sont estimés à près de 17 milliards de FCFA en stock consumé, près de 12 milliards de FCFA de perte pour le matériel de production brulé et environ 2 milliards de FCFA  en logistique véhicules et bien d’autres » a énuméré une source introduite à la Fermencam.

Sur des ruines et des cendres qui restent de cette entreprise, les employés sont traumatisés par la crainte de perdre leur emploi. «Je suis inquiet parce que cette entreprise emploie près de 850 employés. Donc notre première inquiétude c’est la préservation de nos emplois. Nous sommes en pleine année scolaire, nous avons des parents qui n’ont pas encore terminé la scolarité de leurs enfants. Nous espérons que le parton fera de son mieux afin que nos emplois soient sauvegardés » s’inquiète un délégué du personnel.

Hier mardi 2 janvier 2018, le gouverneur de la Région du Littoral, des opérateurs économiques et bien d’autres personnalités se sont rendus sur les lieux du sinistre pour réconforter les employés et les responsables de Fermencam.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique