Cameroun - Développement: Le ministère de l’Economie finance à hauteur de plus de 300 millions de FCFA la réalisation des ouvrages dans la commune d’arrondissement de Bafoussam 2ème

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Mar-2021 - 16h42   3542                      
2
Routes de Bafoussam Jacob F.
Ce financement a été obtenu dans le cadre du programme de Haute intensité de main d’œuvre (HIMO).

Les trois ouvrages à réaliser sont: Le pavage et l’assainissement du tronçon Carrefour usine Kumfa-carrefour chefferie supérieure Baleng, longue de 872 mètres linéaires, la construction de trois salles de classe et d’un bloc administratif à l’école publique de Singté, et la réalisation d’un bloc de deux salles maternelles et un bloc administratif et l’aménagement d’un bloc de trois latrines à l’école publique de Bapi-Balatchouet.

349 jeunes, retenus après un appel à manifestation, seront enrôlés dans le cadre de la première phase du programme de Haute intensité de main d’œuvre (Himo) dans cette commune. Au cours de la réalisation de ces ouvrages , ils vont «acquérir des compétences dans domaines de purges en zone de bourbier puis remblais de substitution, de terrassements de la plateforme, de la réalisation des fossés maçonnés, de la construction des caniveaux de traversée avec dalettes, de recalibrage et d’aménagement des berges du cours d’eau en maçonnerie, de réchauffement de la chaussée en matériaux sélectionnés, d’arrosage et de compactage, de fabrication des pavés de béton et de revêtement du tronçon de route en pavés de béton entre autres», précise le quotidien Le Jour dans son édition du 16 mars 2021.

Dans le domaine du bâtiment, «ces ouvriers engagés vont acquérir des connaissances en implantation et d’élévation des bâtiments, des travaux de fondation, de fabrication des Btc, des chainages verticaux et horizontaux, de la pose de la charpente, de la couverture, du faux plafond, des portes et fenêtres, du revêtement des murs et du sol, de l’aménagement des toilettes», ajoute le journal.

 ces ouvrages sont financés à hauteur de 334.454.659 FCFA par le ministère de l’Economie, de la Planification et l’Aménagement du Territoire, «avec une masse salariale représentant 35 à 45% du coût des travaux. 107 millions de FCFA ont été déjà mis à la disposition de cette municipalité pour la réalisation de la première phase du projet. Les ouvriers seront payés de façon journalière ou hebdomadaire», apprend-on.

 

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique