Cameroun - Développement: Les entreprises françaises Razel et Baudin construisent le bac sur la Sanaga

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Apr-2019 - 00h14   1957                      
4
Travaux sur la Sanaga, (c) archives
Le constat a été fait par Gilles Thibault, l’ambassadeur de France au Cameroun lors de sa descente sur le terrain le 29 mars 2019.

«L’Agence Française de Développement  (AFD) contribue au financement du pont sur la Sanaga entre Batchenga et Ntui. Cet ouvrage majeur va permettre de moderniser l’axe Yaoundé-Tibati-Ngaoundéré», ce sont les paroles de l’ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault. C’était lors de sa descente sur le terrain le 29 mars 2019.

Ces informations sont rapportées par le Tri-hebdomadaire Essingan en kiosque le 15 avril 2019. Le journal souligne que le projet de construction de la route Batchenga-Ntui-Yoko-Tibati-Ngaoundéré long de 346 KM d’un coût de 230 milliards de FCFA, a déjà bénéficié de financements partiels, conjointement mobilisés par l’AFD, la Banque Africaine de Développement (BAD) et la JICA.

L’AFD pour le soutien à la construction de ce pont «a accordé un prêt de 46 milliards de FCFA et finance le premier tronçon de la route et le pont entre Batchenga et Ntui». Le journal poursuit que la société BTP SOGEA-SATOM a annoncé en 2018, avoir décroché un contrat, d’un montant d’environ de 73,4 milliards de FCFA relatif au tronçon Lena (Centre) et Tibati (Adamaoua), puis l’aménagement de 6,7 KM de voirie dans la ville de Tibati.

Pour ce qui est du tronçon Batchenga-Ntui long de 21 KM, l’avancement global du chantier est de 40% depuis février 2017. Ce chantier confié à Razel comporte également la construction d’un pont de 400 mètres qui va aller de la Sanaga à Nachtigal.

La remarque qui est faite est que l’avancement des travaux confiés aux différentes entreprises n’est pas satisfaisant jusqu’ici. «Seul le Chinois SINOHYDRO présente des chiffres plus ou moins satisfaisant. Chargé des 44 KM de linéaire entre Yoko et Lena, SINOHYDRO affiche 62% de taux d’avancement des travaux…», relève le Tri-hebdomadaire.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique