Cameroun - Développement Local: Le compte unique du trésor en débats à la septième édition des dîners de la décentralisation

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Nov-2020 - 13h17   3534                      
0
Yaounde II archives
Cette édition s’est tenue le 19 novembre 2020 à Yaoundé.

Le compte unique du trésor a été l’un des principaux débats du 19 novembre 2020, lors de la septième édition des dîners de la décentralisation qu’organise le sénateur Pierre Ngalli Ngoua. Cette édition avait pour thème: «Le compte unique du Trésor; une opportunité pour accélérer le développement socio-économique des collectivités territoriales décentralisées». Les universitaires, les experts en décentralisation, en développement local et en finances publiques, ainsi que des élus locaux ont pris part à ces travaux.

Le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 24 novembre 2020 rapporte que lors de ces travaux, le directeur de la comptabilité publique, en service au ministère des Finances, Achile Basahag, a présenté les avantages qu’offre le compte unique du Trésor en matière de développement local.

Pour lui, «loin d’être une spécificité du Cameroun, cet outil qui est un principe de l’universalité budgétaire, implique la transparence et la bonne gouvernance… Le compte unique du Trésor relève d’une réforme mise en place depuis 2007. Elle permet à l’Etat d’accroître ses avoirs et de les centraliser. Cela lui donne donc une meilleure crédibilité, en ce qui concerne les paiements auprès de ses prestataires de services», peut-on lire.

Le journal précise aussi qu’avec: «le compte unique du Trésor, les clivages favorisant l’éclosion des communes riches et celles pauvres sont appelés à disparaître. De la sorte, toutes les collectivités territoriales décentralisées, y compris celles qui ont des difficultés financières, pourront répondre à temps aux sollicitations des populations».

Enfin, notre confrère affirme que «cet outil fonctionnera de la même manière que la tontine. Il y sera donc appliqué une justice distributive. Ainsi, chacun ne recevra que ce qu’il aura cotisé. Mais avec l’avantage d’accéder aux liquidités en tout temps, l’Etat en ayant à profusion».

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique