Cameroun - Diabète: Près de 820 000 cas détectés au Cameroun, malgré les efforts des pouvoirs publics

Par Josiane Rose NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Nov-2017 - 17h25   1100                      
0
Scène de dépistage du diabète Psy Cause Cameroun
Le taux de prévalence est estimé entre 8 et 10%.

En dépit des actions des pouvoirs publics, le nombre de personnes souffrant du diabète est croissant. En ce jour où le pays célèbre la Journée mondiale du diabète, le corps médical parle de près de 820 000 personnes souffrant de cette maladie au Cameroun. Le taux de prévalence se situe entre 8 et 10%. A la rencontre organisée le 11 novembre 2017 en prélude à la journée qui se célèbre aujourd’hui, le Pr Jean-Claude Mbanya faisait remarquer que si rien n’est fait, les statistiques pourraient être revues à la hausse. «Avec un potentiel de près de 820 000 adultes malades, le diabète qui est très souvent lié à l’hypertension artérielle devrait connaître une forte évolution au cours des dix prochaines années, si nous ne changeons pas notre mode de vie», a-t-il alors déclaré.

Le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune dans son édition du 14 novembre 2017, rappelle que depuis 2015, le Gouvernement en partenariat avec des acteurs privés a pris des mesures pour réduire considérablement les prix des traitements. «Un effort croissant, qui ne cesse de se manifester à travers les multiples accords entre le Ministère de la Santé et les firmes pharmaceutiques et laboratoires internationaux», écrit le journal. Cependant les patients s’inquiètent de la disponibilité permanente des médicaments dans les pharmacies des hôpitaux publics. «Le nombre limité du stock de médicaments est notre problème majeur. Lorsque le stock est épuisé, les malades peuvent faire quatre à cinq mois sans traitement», explique un patient dans les colonnes de Cameroon Tribune.  

Toutefois notons qu’en ce jour de célébration, les médecins recommandent aux personnes déjà souffrantes du diabète, de faire une auto surveillance car cela les éviterait bien de complications. Cette auto surveillance passe par l’acquisition d’un glucomètre. Le Pr Jean-Claude Mbanya précise que moins de 40% de patients adultes au Cameroun en possèdent.    

Auteur:
Josiane Rose NDANGUE
 contact@cameroon-info.net
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique