Cameroun - Diaspora: Patrice Nganang initie une tontine pour soutenir Maurice Kamto et les prisonniers du MRC

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Jun-2019 - 15h32   15526                      
60
Patrice Nganang archives
Au lendemain des Marches Blanches du 1er juin 2019, l’universitaire a réuni des camerounais de la diaspora, basés aux États Unis, afin qu’ils aident financièrement les militants du MRC détenus au Cameroun.

En quelques heures seulement, la vidéo est devenue virale sur internet. Dans la séquence sélectionnée, on voit Patrice Nganang au milieu de plusieurs camerounais de la diaspora, basés aux Etats Unis, tous visiblement issus de la communauté Bamiléké. L’universitaire leur demande de réunir de l’argent pour envoyer aux prisonniers du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) en détention au Cameroun depuis le 26 janvier 2019.

«Je suis ici parce que j’aime être en famille. Et toute tontine bamiléké est ma famille… Il se passe qu’aujourd’hui là, exactement 354 personnes ont été arrêtées. Et je vais être sincère, la majorité sont des bamilékés. Si la communauté laisse ces personnes-là, on va dire qu’on a laissé des personnes être enterrées seules alors qu’elles avaient de la famille», explique d’entrée de jeu, l’excentrique écrivain.  

Nganang parle ainsi des militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) interpellés le 1er juin 2019 au cours de la 2ème vague des Marches blanches dans plusieurs villes du Cameroun. «Avant que ces 354 personnes ne soient arrêtées, il y avait déjà S.E Maurice Kamto en prison. Et avec lui, 153 personnes dont nous avons les noms. Si on les laisse là-bas, on dira qu’on a laissé quelqu’un être enterré alors qu’il a une famille», ajoute l’enseignant d’université.

«Je voudrais vous présenter la tontine Maurice Kamto… Il faut faire comme les juifs, c’est-à-dire lorsque la communauté est touchée, on s’organise pour aider ceux-là qui sont touchés. J’aimerais que dans toutes les tontines qui existent, qu’il y ait une tontine Maurice Kamto. Vous mettez même 1 dollar (500 FCFA environ) chacun», explique Patrice Nganang.

L’homme qui ne cache pas son aversion pour le régime de Paul Biya pense qu’un soutien aux prisonniers du MRC pourrait encourager d’autres militants à descendre dans la rue et ainsi, forcer la main au gouvernement de libérer tous les détenus de ce parti.

Voici un extrait de la vidéo:

Fred BIHINA  

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique