Cameroun - Discours de Paul Biya/Cardinal Christian Tumi: «Les sécessionnistes doivent accepter le dialogue»

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Sep-2019 - 15h20   3561                      
1
Cardinal Christian Tumi Archives
Après la sortie du Président de la République mardi dernier sur la crise anglophone qui bat son plein dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, l’archevêque émérite de Douala a salué l’annonce faite par le Chef de l’Etat et appelle les groupes armées à y prendre part.

«Je leur dit de dialoguer. Ils doivent accepter de dialoguer. Seul le dialogue peut permettre qu’ils soient écoutés. Même les guerres mondiales se sont terminées par le dialogue. En plus, il faut également accepter la vérité, d’où qu’elle vienne. Personne n’a le monopole de la vérité ou de ce qui est bien ou pas», c’est la réponse que le Cardinal Christian Tumi  a donné au quotidien Mutations en kiosque ce 12 septembre 2019 par rapport au message qu’il avait à passer aux groupes armés.

A la question de savoir s’il est satisfait du discours du Président de la République, il a  répondu: «globalement, je suis satisfait… Le groupe de leader religieux que nous avons constitué a fait plusieurs propositions contenues dans un document de 400 pages. Parmi les propositions qui figurent dans ce document, il y a celle d’une rencontre nationale pour résoudre les problèmes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest».

Enfin, l’archevêque émérite de Douala se satisfait de ce que le Président de la République a pris 30 minutes pour parler du problème qui secoue les deux régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. «Il n’a parlé que de la crise anglophone, du problème anglophone… Il s’est longuement exprimé à ce sujet et je pense qu’il n’a rien exclu. Il n’a exclu aucune hypothèse. Il revient maintenant au Premier Ministre d’organiser ce grand débat national. Et je n’aimerais pas être à sa place».

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique