Cameroun - Discours du 10 septembre 2019: Le MRC est en partie satisfait

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Sep-2019 - 18h08   5661                      
23
Tiriane Nadège Noah, présidente intérimaire du MRC archives
Sa présidente nationale par intérim Tiriane Nadège Noah vient de rendre publique la réaction de cette formation politique.

On l’attendait, elle est arrivée. La réaction du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) au discours adressé à la nation par Paul Biya  le 10 septembre 2019 vient d’être rendue publique.  Elle porte la signature de Tiriane Balbine Nadège Noah, la 2ème vice-présidente nationale qui assure l’intérim de la présidence depuis l’emprisonnement  du premier vice-président national Mamadou Mota qui lui-même avait pris le relais du président national Maurice Kamto privé de liberté depuis le 28 janvier 2019.

Au sujet du dialogue national inclusif qui était la grande nouvelle de l’intervention de Paul Biya,  le MRC « prend acte » et rappelle que « cet important événement »,  était « attendu  depuis trois ans ». Le parti d’opposition le plus en vue au Cameroun indique que le dialogue a toujours été une de ses préoccupations majeures exprimées de longue date et pour laquelle il avait présenté de concert avec ses alliés des propositions des l’annonce de la tenue de la rencontre, dans le but de faciliter sa préparation et son organisation.

Le MRC « note avec satisfaction que  ledit dialogue national ne se limitera pas à la grave crise qui secoue les régions du Nord-Ouest  et du Sud-Ouest ouvrant ainsi la voie pour que ce processus permette de résoudre durablement les crises et défis multiformes auxquels notre pays est confronté ». Le parti du professeur Maurice Kamto émet cependant des réserves.

Il se dit « préoccupé » par le fait que sur certaines questions cruciales, le discours de Paul Biya donne à penser que le dialogue est conclu avant même d’avoir commencé. Idem pour la date annoncée pour le déroulement du dialogue qui « suscite une inquiétude concernant le délai de préparation pour une organisation efficace de celui-ci ». Le MRC se dit également « très préoccupé par la détention illégale depuis bientôt huit mois de ses leaders, alliés, militants et sympathisants ».

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique