Cameroun - Distinction: La commune d’Ebolowa II (Sud) remporte l’édition 2021 du concours «Villes propres»

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Oct-2021 - 12h46   2984                      
0
Commune d'Ebolowa II archives
Les résultats ont été proclamés le 4 octobre 2021 à Yaoundé, au cours de la cérémonie de la célébration de la 35ème édition de la journée mondiale de l’Habitat.

Yaoundé, la capitale politique du Cameroun a abrité la cérémonie de la célébration de la 35ème édition de la journée mondiale de l’Habitat. Au cours de cette cérémonie, les résultats du concours «Villes Propres», lancé par le ministre de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU), Célestine Ketcha Courtes ont été proclamés, et les vainqueurs récompensés.

Pour cette édition 2021, c’est la ville d’Ebolowa II qui remporte le prix. Le maire de cette commune, André Thomas Bengon, a reçu son chèque d’une valeur de 100 millions de FCFA des mains de Célestine Ketcha Courtès. Dans les colonnes du quotidien Cameroon Tribune en kiosque ce 5 octobre 2021, le magistrat municipal confie que: «nous sommes heureux d’avoir remporté ce concours. Mais encore plus pour les populations de notre commune qui se sont largement investies pour rendre la ville d’Ebolowa très propre. Avec tous les éléments que cela comporte en termes d’assainissement, d’hygiène et de salubrité. Nous exprimons notre gratitude à l’Onu-Habitat et au MINHDU».

«Dans ce classement, la commune de Douala II figure en deuxième place et empoche la rondelette somme de 85 millions de FCFA. Buea occupe la troisième position et reçoit 75 millions de FCFA. Les communes de Yaoundé V et Mokolo dans l’Extrême-Nord prennent respectivement les 4ème et 5ème places pour des récompenses d’une valeur de 70 et 65 millions de FCFA. Tandis que Bangangté (6ème) et Garoua II (7ème) bénéficient de 60 et 55 millions de FCFA. Les 8ème et 9ème positions sont consacrées aux communes de Bertoua I et Nganha dans l’Adamaoua avec des primes de 50 et 45 millions de FCFA. Le prix spécial revient à la commune de Mbengwi dans le Nord-Ouest», lit-on.

Notre confrère affirme que l’objectif visé par ce concours intitulé «Villes propres» est de renforcer la participation collective des élus locaux des dix régions du pays, des autorités traditionnelles et des populations dans l’entretien et la préservation des espaces urbains.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique