Cameroun - Douala/Lutte contre le COVID-19: En colère, des dizaines de jeunes volontaires annoncent une manifestation ce 10 juillet 2020

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Jul-2020 - 08h18   1498                      
0
Une Equipe de lutte contre le Coronavirus capture d'écran
Ils revendiquent le paiement de leurs per diem.

La matinée s’annonce mouvementée à la mairie de Douala 4è, située au quartier Bonassama, dans la capitale économique. Plusieurs dizaines de jeunes volontaires, recrutés pour l’opération de sensibilisation autour du COVID-19, prévoient un sit-in ce 10 juillet 2020 au siège de ladite mairie.

«Nous allons nous rendre à la mairie, bloquer les issues afin que personne n’entre et ne sort. Parce qu’on ne peut pas comprendre qu’un mois après qu’on a travaillé, on n’a pas encore reçu notre argent», a déclaré l’un des porte-paroles du mouvement au micro de Radio Equinoxe.

De ce dernier qui a tenu à garder l’anonymat, on apprend que ces jeunes avaient été enrôlés par la municipalité dans le cadre de la sensibilisation des ménages au respect des mesures barrières afin de limiter la propagation du Coronavirus. Un travail qu’ils ont effectué tous les jours, pendant un mois, à raison de 8 heures au quotidien.

«Nous avons voulu faire cette manifestation depuis. Mais les responsables de la mairie nous en ont dissuadés. Nous avons tenu une réunion où il a été décidé du paiement de notre argent avant le 24 juin 2020. Nous sommes rendus maintenant au 10 juillet, rien n’a été dit. C’est pour cette raison que nous prévoyons la manifestation de ce matin pour exprimer notre ras-le-bol».

Radio Equinoxe a contacté le maire, Edouard Herve Moby Mpah. L’édile regrette d’abord le désagrément engendré par le retard de paiement de ces jeunes. Il précise néanmoins que ces volontaires ont été recrutés à la demande de la grande mairie de Douala, dans le cadre de la sensibilisation et de la collecte des données auprès des ménages dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. L’autorité municipale explique enfin que le retard est dû à la nomination récente des contrôleurs financiers dans les grandes mairies. Lesquels contrôleurs financiers sont encore en formation avant leur entrée en service.

 

 

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique