Cameroun - Drame: Cinq morts et plusieurs blessés dans un nouvel accident de la circulation survenu dans le département du Noun (Ouest)

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Feb-2021 - 14h30   4995                      
0
Agence Avenir Voyages Facebook
Le drame impliquant un bus de l’agence «Avenir Voyages» s’est produit dans la nuit du 21 février au 22 février 2021 au lieudit village Maka. Une défaillance du système de freinage du véhicule serait à l’origine de cet accident.

Cinq morts dont un enfant de neuf mois et plusieurs blessés. C’est le bilan d’un nouvel accident de la circulation survenu dans la nuit du 21 février au 22 février 2021 au lieudit village Maka, dans le département du Noun, région de l’Ouest. Le bus appartenant à l’agence «Avenir Voyages» en provenance de Koutaba à destination de Yaoundé a perdu les freins. Selon les témoignages, malgré les manœuvres du conducteur, le bus va terminer sa course dans un ravin.

«Il y a eu certainement une défaillance du système de freinage comme en témoigne les survivants, le chauffeur s’est battu en vain et s’est retrouvé dans les décombres», a indiqué le préfet du département du Noun, Donatien Boyomo, dans un reportage diffusé au journal de 13 heures du Poste national ce 22 février 2021.

D’après l’autorité administrative, des mesures ont été prises pour une prise en charge immédiate des cas graves. «Des dispositions viennent d’être prises par M le gouverneur à l’effet de mettre à disposition une ambulance pour les cas qui s’avèreraient bien préoccupants, moins de 40 restent suivis ici sur place, à l’hôpital de district de Foumbot, le corps médical est à pied d’œuvre depuis la nuit», rassure le préfet.

Une enquête a été ouverte pour établir les responsabilités. Quoi qu'il en soit, ce nouveau drame survient près de deux mois après un autre accident de la circulation impliquant toujours un bus de l’agence «Avenir voyages». L’accident survenu dans la nuit du 26 au 27 décembre 2020, au lieu-dit Pont Nomale dans la localité de Ndikiniméki, région du Centre, avait fait plus de 35 morts.

Dans un communiqué publié le 29 décembre 2020, le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, avait annoncé la suspension de cette agence de voyages, pour un mois.

 

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique