Cameroun – Drame : Une fillette tuée à Buea (Sud-Ouest) sur le chemin de l’école, un présumé gendarme accusé et battu à mort

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Oct-2021 - 10h37   18556                      
66
Fillette assassinée Azeh Innocent INC/Facebook
La scène s’est produite près la Cathédrale de Molyko, sur la route de Bwittingi, tôt ce jeudi 14 octobre 2021, rapportent plusieurs sources concordantes.

La ville de Buéa, le chef-lieu de la région du Sud-Ouest est en ébullition depuis la matinée de ce jeudi 14 octobre 2021. Les populations sont en furie, outrées par la tuerie tôt ce matin d’une fillette en partance pour l’école. Notre confrère Innocent Azeh, journaliste en service à Equinoxe TV, confirme d’ailleurs cette information dans un message sur sa page Facebook, illustré par une photo de la fillette au visage flouté, visiblement âgée de moins de 5 ans.

 

Corps de la fillette dans le véhicule (c) Facebook

Notre confrère laisse clairement entendre qu’elle a été tuée par un « gendarme », pour des « raisons inconnues ». Les vidéos diffusées çà et là sur les réseaux sociaux, montrent le corps sans vie de la gamine gisant dans une mare de sang à la banquette arrière d’un véhicule, qui appartiendrait visiblement à sa maman, laquelle l’accompagnait à l’école, selon les témoignages émanant de ces scènes filmées.

Une autre vidéo montre les populations dans une furie indescriptible, s’en prenant impunément à un homme vêtu d’une tenue de la gendarmerie, lequel serait le gendarme auteur de la tuerie. Il est pris à partie par des quidams et battu presqu’à mort sous le regard médusé d’autres agents des forces de maintien de l’ordre.

Le présumé gendarme tabassé (c) Facebook

 Pour l’heure, on n’a pas l’identité du gendarme présumé, encore moins celle de la fillette froidement assassinée, à plus forte raison, les motifs de cette tuerie contre une gamine qui découvrait à peine la vie, et ne demandait qu’à vivre justement. Une vraie horreur ! Un attentat contre l’enfance ! L’humanité assassinée simplement !

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique