Cameroun - Economie: 13 000 tonnes de sucre bientôt disponibles sur le marché

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Oct-2017 - 14h46   1070                      
1
Sucre en morceaux Archives
Des arrivées massives de sucre importé sont annoncées pour la fin du mois d'octobre en cours.

Mardi 17 Octobre 2017, les membres du Comité de régulation de la filière des produits de grande consommation se sont réunis au ministère du Commerce. Au cœur des discussions, la disponibilité du sucre sur le marché et le processus d’approvisionnement. A l’issu de la concertation, il a été indiqué que 13 000 tonnes de sucre sont disponibles pour les prochaines semaines, peut-on lire le quotidien Le Messager du Jeudi 19 octobre 2017.

Les opérateurs du secteur présents à cette réunion se sont engagés à assurer l’approvisionnement « sans faute des marchés ». Le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana a en guise de mesure préventive, instruit à ses collaborateurs, l’intensification des opérations de contrôle sur le terrain. « Il est inadmissible que le sucre importé par le trésor public traverse les frontières. Pourtant d’autres qui créent des opacités ont importé bénéficiant des facilités des pouvoirs publics en oubliant qu’ils ont obligation de service public », souligne le Mincommerce.

Cette rencontre a également servi de prétexte à la Société Sucrière du Cameroun (SOSUCAM), principal producteur national pour rassurer les consommateurs sur la disponibilité de cette denrée, peut-on lire dans le journal. Même si les fortes pluies qui s’abattent sur le Brésil, partenaire du Cameroun en matière d’importation du sucre perturbent le processus d’importation, l’arrivée massive du sucre vers la fin du mois d’octobre jusqu’en début novembre est annoncée par les importateurs.

A titre de rappel, une enveloppe de 110 à 120 milliards de FCFA est débloquée tous les ans pour l’importation du sucre. Toutefois, pour le président de la Ligue Camerounaise des Consommateurs (LCC), Delor Magellan Kamseu Kamgaing, « il faut qu’on donne des autorisations d’importation à ceux qui sont des professionnels ».  En attendant, il a été recommandé aux opérateurs économiques bénéficiaires des quotas de faire circuler l’information sur la disponibilité de leurs stocks afin d’éviter de fausses rumeurs.

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique