Cameroun - Education: Désormais le cinéma sera enseigné dans les lycées dès la classe de seconde

Par Josiane Rose NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Sep-2017 - 12h23   713                      
0
Affiche du festival Ecrans Noirs 2017 Ecrans Noirs 2017
La cellule d’appui à l’Action pédagogique du Ministère des Enseignements secondaires vient d’abriter un atelier portant sur l’introduction de cette filière.

Désormais au Cameroun, les élèves de l’enseignement secondaire général pourront apprendre le cinéma à l’école. L’apprentissage va se faire dès la classe de seconde. C’est la conclusion de l’atelier de deux jours qui s’est tenu à Yaoundé dans la Région du Centre. Au cours dudit atelier qu’a abrité la cellule d’appui à l’Action pédagogique du Ministère des Enseignements secondaires (MINESEC), les réflexions se sont axées sur l’élaboration du document de cadrage des programmes de cette nouvelle filière. Cathérine Awoundja inspecteur pédagogique et représentante de Jean Ernest Ngalle Bibehe Massena le Ministre en charge des enseignements secondaires, a précisé que l’art cinématographique sera enseigné jusqu’en classe de terminale. Il sera donc considéré comme une filière à part entière.

Le quotidien Le Jour qui relaie aussi cette information dans son édition du 14 septembre 2017, apporte les éclaircis qui suivent «ici l’élève aura deux groupes de matières. Le premier qui regroupe toute les disciplines de l’art cinématographique et le second groupe où seront enseignés le français, l’anglais, les mathématiques et les sciences». Pour que cette innovation soit donc aisément implémentée sur le terrain, les participants de l’atelier ont dû travailler aussi sur les compétences attendues et les disciplines contributives, le contenu des programmes à enseigner, le volume d’horaires des cours et la grille d’évaluation des apprenants. Cathérine Awoundja inspecteur pédagogique au MINESEC a indiqué que «l’art cinématographique est un sous-domaine des arts de la scène. Il a vocation à divertir, à éduquer, à véhiculer les valeurs culturelles d’un pays».

Parmi les participants qui ont pris part aux travaux de l’atelier, il y avait Bassek Ba Khobbio, Jean-Pierre Bekolo, Jean Marie Mollo Olinga, journaliste et critique de cinéma et Yolande Ekoumou Samba réalisatrice à la Cameroon radio and television (CRTV).   

Auteur:
Josiane Rose NDANGUE
 contact@cameroon-info.net
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique