Cameroun – ELECAM : Cinq membres du Conseil électoral prêtent serment devant le Conseil constitutionnel

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Oct-2019 - 12h23   1237                      
0
Salifou Njipendi, Mohamadou Boubakar, Pierre Titi Nwel Pierre, Christopher Tiku Tambe et Delphine Tsanga entrent officiellement en fonction ce mercredi 16 octobre 2019.

 

La cérémonie est prévue en fin de matinée dans la salle d’audience du Conseil constitutionnel, située au palais des congrès de Yaoundé.

 « Je jure de bien et fidèlement remplir mes fonctions, de les exercer en toute impartialité dans le respect de la Constitution et des lois en vigueur, de garder le secret des délibérations et des votes, de ne prendre aucune position publique, de ne donner aucune consultation sur les questions relevant de la compétence d’Elections Cameroon. » Tel est le serment que chacun des cinq membres va prêter.

L’exercice sera une grande première pour Salifou Njipendi, qui a été nommé le 16 septembre 2019 par décret présidentiel pour la première fois dans le Conseil électoral pour un mandat de quatre ans éventuellement renouvelable.

Les quatre autres membres, sont des anciens dont le mandat a été tout simplement renouvelé ce même 16 septembre par décret présidentiel.

Le Conseil électoral d’Elections Cameroon compte au total 18 membres.

--

LES ATTIBUTIONS DU CONSEIL ELECTORAL
 

Est une Instance sous l’autorité de laquelle Elections Cameroon est placé, le Conseil Electoral veille d’abord au bon fonctionnement de l’organisme. Il veille ensuite « au respect de la loi électorale par tous les intervenants (du processus électoral) de manière à assurer la régularité, l’impartialité, l’objectivité, la transparence et la sincérité des scrutins ».
Ses attributions portent, à la fois, sur l’organisation des scrutins et sur la gestion interne d’Elections Cameroon. Dans le domaine de la gestion électorale, « le Conseil Electoral :

 

  • Opère les vérifications et les contrôles qu’il juge opportuns;
  • examine les dossiers de candidature et publie la liste ou les listes définitives des candidats à l’élection présidentielle, aux élections législatives, sénatoriales, régionales et municipales;
  • transmet les procès-verbaux des élections au Conseil Constitutionnel ou aux instances prévues par la loi;
  • veille à ce que la liste des membres des commissions locales de vote soit publiée et notifiée, dans les délais impartis, à tous ceux qui, selon la loi électorale, doivent la recevoir, notamment les représentants des listes des candidats ou les candidats;
  • contrôle la mise en place du matériel électoral et des documents électoraux dans les délais impartis par la loi;
  • connaît des contestations et réclamations portant sur les opérations préélectorales et électorales, sous réserve des attributions du Conseil Constitutionnel et des juridictions ou administrations compétentes;
  • ordonne les rectifications rendues nécessaires à la suite de l’examen des réclamations ou contestations reçues, relatives aux élections ou aux opérations référendaires ».

 

En ce qui concerne la gestion interne d’ELECAM, « le Conseil Electoral :

 

  • adopte le règlement intérieur d'Elections Cameroon ; soumet des rapports et/ou des propositions aux autorités compétentes sur les questions relevant de celles-ci ;
  • examine et approuve les projets de budgets élaborés par le Directeur Général des Elections ;
  • approuve le programme d'actions élaboré par le Directeur Général des Elections;
  • approuve les rapports d'activités élaborés par le Directeur Général des Elections;
  • émet un avis ou formule des suggestions sur tout projet de texte qui lui est soumis dans le domaine des élections;
  • fixe, sur proposition du Directeur Général des Elections, l'organisation et les modalités de fonctionnement des démembrements ».

Source : ELECAM

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique