Cameroun - ELECAM: Le Président du Conseil Electoral, Fonkam Azu’u, à nouveau dans l’illégalité 

Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Jan-2017 - 19h54   50182                      
2
Samuel Fonkam Azu'u Archives
Son mandat tout comme celui de 11 des 18 membres du Conseil Electoral est forclos depuis le 30 décembre 2016. 

C’est La Nouvelle Expression (LNE) qui tire la sonnette d’alarme. Dans son numéro en kiosque ce 6 janvier 2017, le journal fait savoir que 12 des 18 membres du Conseil Electoral d’Elections Cameroon (ELECAM) sont dans l’illégalité depuis 7 jours. C’est que le mandat de Samuel Fonkam Azu’u et de 11 de ses collaborateurs a expiré depuis le 30 décembre dernier. 

Notre confrère rappelle que les textes de l’organe en charge du processus électoral au Cameroun prévoient que  «le mandat des membres du Conseil Electoral est de quatre (04) ans, éventuellement renouvelables». Ce qui «plonge dès lors dans l’illégalité 12 des 18 membres composant cet organe d’Elections Cameroon. En effet, le décret portant nomination de ces 12 personnalités - au nombre desquelles l’on compte le président du Conseil électoral, Samuel Fonkam Azu’u et le Vice-président Justin Ebanga Ewodo - date du 30 décembre 2012. Un décret qui se voulait déjà non un renouvellement du mandat de certains membres, mais était antidaté. L’on se souvient en effet que le texte du Chef de l’État, Paul Biya, avait été rendu public le 8 janvier 2013, tout en portant la date du 30 décembre 2012», rapporte l’auteur de l’article.

Ces responsables sont donc dans l’attente d’un nouveau décret présidentiel. Ce qui n’est pas le cas pour six autres responsables. «En effet, le mandat de ces derniers a  été renouvelé le 21 juillet 2015 par le Président de la République. Il s’agit de Delphine TsangaPierre Titi NwelTiku Tambe ChristopherNsangu IssofaMohamadou Boubakar et Mgr Dieudonné Watio (qui aurait claqué la porte). Le mandat de ces derniers datant du 7 juillet 2011 avait dès lors été reconduit portant ainsi le terme de ce dernier au mois de juillet 2019» indique le journal.

Les membres du Conseil Electoral dans l’illégalité

Samuel Fonkam Azu’u

Me Justin Ebanga Ewodo

Sadou Daoudou

Ahmadou Gouroudja

Bomba Nkolo Cecile

Rev Dieudonné Massi Gams

Thomas Ejake Mbonda

Adamou Ali

Elie Mbonda

Jules Mana Nschwangele

Pierre roger Efandene Bekono

Dorothy Ndjeuma

Auteur:
Jean-Marie NKOUSSA
 contact@cameroon-info.net
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique