Cameroun - Election au secrétariat général de la CONFEJES: La Camerounaise Louisette Renée Thobi sollicite le soutien de la République Démocratique du Congo

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Nov-2020 - 13h18   6456                      
1
Louisette Renée Thobi (à droite) et Isabel Machik Tshombe Les Dépêches de Brazzaville
L’ancienne athlète et journaliste a été reçue en audience le 17 novembre 2020 à Kinshasa par la représentante du chef de l’Etat congolais à la Francophonie, Isabel Machik Tshombe.

Louisette Renée Thobi en quête de soutien à sa candidature au secrétariat général de la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports des Etats ayant en partage le français (CONFEJES) en République Démocratique du Congo. Le journal du Congo-Brazzavile «Les Dépêches de Brazzaville» rapporte dans son édition du 18 novembre 2020 que la Camerounaise a été reçue en audience le 17 novembre à Kinshasa par Isabel Machik Tshombe, la représentante du chef de l’Etat congolais à la Francophonie

Louisette Renée Thobi est l’ancienne directrice adjointe des Sports de la CONFEJES. Elle est candidate au poste de secrétaire général de cette organisation. Nos confrères congolais font savoir que Louisette Renée Thobi a indiqué être venue rendre une visite de courtoisie à la représentante du chef de l’Etat congolais à la Francophonie et aussi écouter ses conseils en rapport à la charge qu’elle ambitionne de porter. «Dans le cadre de l’appel à candidature au poste de secrétaire général de la CONFEJES, je suis venue échanger avec elle, écouter ses conseils pour que demain, si j’ai ces suffrages, que je puisse amener la CONFEJES à travailler pour le futur des jeunes», rapporte Les Dépêches de Bazzaville.

Le journal indique que «l’ancienne directrice adjointe des Sports de la Confejes veut convaincre les Etats membres de cette structure de la Francophonie pour lui accorder leurs suffrages, étant donné que ce sont les Etats et les gouvernements membres de l’OIF qui votent pour le secrétaire général de la CONFEJES». Après la République Démocratique du Congo (RDC), première étape de son périple, l’ancienne athlète et journaliste devait rallier Brazzaville, la capitale de l’autre Congo.

Louisette Renée Thobi est la première candidate au poste de secrétaire général de la CONFEJES qui vient solliciter le soutien de la RDC à sa candidature. «Je suis également venue lui faire part de mon projet de bénéficier des suffrages des gouvernements des Etats membres de la Confejes», cite Les Dépêches. «Faisant allusion à la réaction de la représentante du chef de l’Etat congolais à la Francophonie à sa visite et à son projet, la candidate au poste de secrétaire général de la Confejes a indiqué que Mme Isabel Machik Tshombe a apprécié à juste titre sa candidature et lui a souhaité bonne chance. A l’issue de cette entrevue, Mme Louisette Renée Thobi s’est dite contente d’avoir reçu la bénédiction de Mme Isabel Machik Tshombe. Mais elle a, par ailleurs, tenu à rappeler que dans «ces choses-là», on croise les doigts et on attend le verdict des votes des Etats et des gouvernements», poursuit le journal. Qui indique qu’au cours de cette rencontre tenue dans la capitale congolaise, Mesdames Isabel Machik Tshiombe et Louisette Renée Thobi ont également échangé sur les différents programmes de la Confejes.

Un appel à candidature au poste de secrétaire général de la Confejes a été lancé  le 29 octobre 2020, pour combler le vide laissé par le décès, le 3 août dernier, du Nigérien Bouramah Ali Harouna, qui assumait ces fonctions.

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique