Cameroun – Elections du 9 février 2019: Le RDPC réclame à chacun de ses militants membres du gouvernement originaires du Haut-Nyong (Est) une contribution de 5 millions de Francs CFA !

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Jan-2020 - 00h21   6861                      
5
Marche du RDPC (photo d'archives) Archives
La liste des « propositions » signée du chef de la délégation permanente départementale a été publiée le 13 janvier 2019. Elle concerne aussi les élus, les candidats aux élections et les fonctionnaires.

Pour les prochaines élections municipales et législatives, le démembrement du RDPC dans le département du Haut-Nyong (région de l’Est) sollicite l’effort de guerre de ses militants les plus importants ou haut placés dans les arcanes de la République.  Le chef de la délégation permanente locale  attend d’eux la somme de 51 250 000 francs CFA.  

Les sommes les plus fortes sont attendues des ministres, présidents du conseil d’administration directeurs généraux, directeurs généraux adjoints, les candidats aux élections législatives et les parlementaires. Ils doivent débourser respectivement 5 millions (pour les ministres) 2 millions (pour les PCA et DG) et 1 million (pour les DGA, les candidats et les parlementaires).

Des contributions de 500 000 et 300 000 Francs CFA sont attendues des hauts fonctionnaires de la Primature et de la présidence de la République. Les maires (400 000), leurs adjoints (150 000) , les chargés d’études de la Présidence et de la Primature, les directeurs adjoints et sous directeurs de l’administration centrale (100 000) ne sont pas en reste. Les opérateurs économiques pour leur part doivent apporter chacun 500 000 FCFA.  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique