Cameroun - Élections locales: Le SDF critique le choix de Paul Biya de reporter les municipales

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Jul-2019 - 12h29   3905                      
7
Josuah Osih et John Fru Ndi a ELECAM Facebook
Le parti de John Fru Ndi reconnait cependant qu’il n’est pas possible d’organiser le scrutin en ce moment dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Le Président de la République, Paul Biya, a signé un décret le 15 juillet 2019 qui proroge jusqu’au 29 février 2020, le mandat des conseillers municipaux élus en 2013. Ce qui signifie que les élections municipales n’auront pas lieu avant cette date.

Le Social Democratic Front (SDF), critique la décision présidentielle. «Dans une démocratie normale, malgré le contexte actuelle, dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, nous devrions déjà allés aux élections», a réagi le sénateur Jean Tsomelou, secrétaire général du SDF.

Interrogé ce 16 juillet par la radio Equinoxe, il estime que c’est l’expression d’un manque de démocratie au Cameroun. L’homme politique reconnait cependant qu’il faut un certain nombre de préalables avant la tenue des prochaines élections locales.

«Le corps électoral ne peut pas être convoqué pour l’instant parce que nous nous demandons comment nos populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest vont voter, comment elles vont constituer leurs dossiers pour aller à ces élections, comment elles vont mener la campagne dans une situation sécuritaire assez tendue où rien ne fonctionne», relève l’honorable Jean Tsomelou.

Pour le SDF, a-t-il dit, la priorité, c’est le règlement de la crise anglophone et la réforme du Code électoral. «Il faudrait un Code électoral consensuel», exige le SG du SDF.

Il annonce pour les prochains jours, la tenue d’une réunion du Comité Exécutif National (NEC), l’instance décisionnelle du parti, qui officialisera la position du SDF après la décision du Chef de l’Etat.

Fred BIHINA

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique