Cameroun - Elections Régionales: Le Front pour le Salut National du Cameroun d’Issa Tchiroma Bakary sera en course dans trois départements des régions de l'Extrême-Nord et du Nord

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 15-Sep-2020 - 15h52   2443                      
13
Issa Tchiroma Bakary Archives
Il s'agit du Diamaré, du Mayo-Louti et de la Bénoué. Cette décision a été prise le 12 septembre 2020, au cours d’une réunion stratégique du FSNC.

Dans le cadre des élections des conseillers régionaux du 6 décembre prochain, le Front pour le Salut National du Cameroun (FSNC) sera en course dans les régions du Nord et de l’Extrême- Nord. Le parti va essayer de ravir des postes de conseillers régionaux dans les circonscriptions du Mayo-Louti et de la Bénoué dans la région du Nord et dans celle du Diamaré, pour ce qui est de l’Extrême-Nord.

D’après le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 15 septembre 2020, cette décision a été prise le 12 septembre dernier, au cours d'une réunion stratégique du parti politique d’Issa Tchiroma Bakary.

Si la décision de présenter une liste dans le Mayo-Louti parait évidente, à cause de sa cote de popularité dans ce département, le FSNC devra affronter la «l’UNDP et le RDPC. Avec 45 conseillers municipaux, l’Union nationale pour la Démocratie et le Progrès de Bello Bouba Maïgari dirige la mairie de Guider. Le RDPC est en embuscade à Figuil, où avec ses 35 conseillers, il trône à la mairie», précise le journal.

Notre confrère relève tout au moins que «la décision d’entrer dans la compétition électorale dans le Diamaré et la Bénoué, d’autres fiefs du parti, n’a été prise que le 12 septembre 2020… Le poids électoral du parti dans le contexte des élections régionales n’a pas incité le président national et son état-major à se lancer. Dans le Diamaré, région de l’Extrême-Nord, le FSNC compte 35 conseillers municipaux environ. Dans la Bénoué, région du Nord, ses représentants siègent également au sein des conseillers municipaux. Il contrôle notamment les mairies de Pitoa et de Lagdo».

Lors de cette réunion, le président national du FSNC, Issa Tchiroma Bakary, a précisé que chaque candidat supporte les frais de sa candidature.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique