Cameroun - Elections régionales/Christophe Mien Zok (Cadre du RDPC): «La solution dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest … c’est à travers la mise en place des régions»

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Sep-2020 - 09h02   5062                      
6
Christophe Mien Zok Droits réservés
Le  directeur des organes de presse, de l'information et de la propagande du Comité central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais pense que cette élection rendra possible l’application du statut spécial pour les deux régions, susceptible de mettre fin à la guerre.

La convocation des collèges électoraux en vue de l’élection des conseillers régionaux le 6 décembre 2020, a donné lieu à des dissensions au sein de la classe politique camerounaise, avec d’un côté des partis favorables à sa tenue, et de l’autre ceux qui la jugent inopportune, avec le conflit armé en cours dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Au sein du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), les régionales sont perçues comme une véritable panacée au conflit armé dans les régions anglophones car, elles permettront non seulement de parfaire le processus de démocratisation du pays, mais également de rendre applicable le statut spécial de ces deux régions, fruit des résolutions du grand dialogue national, tenu il y a un an.

Le directeur des organes de presse, de l'information et de la propagande du Comité central du RDPC, Christophe Mien Zok, y croit dur comme fer: «La solution dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et dans d’autres régions c’est à travers la mise en place des régions. L’occasion est donc donnée aux partis politiques de prendre part au scrutin pour élire les conseillers régionaux. Pour ces deux régions particulièrement, ces élections permettront l’application du statut spécial qui a été consigné dans le code général des collectivités territoriales décentralisées. C’est un enjeu important; pas seulement pour le RDPC, cela c’est de la politique. Pour le Cameroun, cette élection est importante», s’est-il confié au quotidien Le Jour de ce mercredi 16 septembre 2020.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique